Tags Posts tagged with "voiture électrique"

voiture électrique

par -

L’équipe de Youssef Chahed se creuse les méninges pour trouver des solutions au déficit énergétique, abyssal. Il y a la piste des énergies renouvelables, pour ne plus dépendre des importations d’hydrocarbures, de plus en plus couteuses avec la montée des cours mondiaux et l’érosion du dinar, mais aussi pour enrayer les dégâts environnement des produits polluants. L’arrivée du carburant premium fait partie de ce dispositif, en attendant la disparition du gasoil. Le ministre chargé des grandes réformes, Taoufik Rajhi, a confié, dans un entretien avec Africanmanager : “il est inconcevable qu’on continue en Tunisie de consommer le gazoil alors qu’il est banni dans les pays européens et qu’on peine à le trouver sur le marché international. Il faudrait aussi qu’on ait une politique énergétique qui respecte l’environnement et à mon avis il faudrait bannir progressivement le gazoil ordinaire en Tunisie et le remplacer par un produit moins polluant“. Le transport commun public et même privé, dont les taxis, devront aussi être mis à contribution, en faisant le saut vers la voiture électrique ou à gaz, a dit Rajhi. Il a ajouté que le niveau de l’infrastructure devra aussi monter en conséquence et que l’Etat est disposé à le faire pour le bien de la nation. “Au lieu de négocier des tarifs, négocions stratégie de transport urbain conjointement avec une stratégie d’Energie propre. Ce sont les vraies questions à débattre dans le pays“, a indiqué le ministre.

par -

Lors d’une conférence de presse qui s’est tenue mardi 26 juin 2018 au Palais de la présidence du gouvernement à la Kasbah, le ministre de l’Energie, Khaled Kaddour, a annoncé que des panneaux solaires photovoltaïques seront fournis à 1200 familles nécessiteuses et ce, au cours du mois de septembre 2018.

Il a précisé que le gouvernement prendra en charge les frais à travers une caisse de compensation, signalant, dans le cadre de la sécurité énergétique, que les ampoules classiques seront changées par d’autres économiques LED.

Kaddour a également affirmé qu’un nouveau carburant ‘’Premium’’ sera commercialisé sur les marchés tunisiens et ce, à partir du 1er juillet 2018 dans plus de 90 stations-service.

Ce nouveau produit, selon lui, sera dédié aux voitures luxueuses, étant donné que ce produit ne bénéficiera pas de la subvention de l’Etat.

Et d’ajouter que le prix du Premium’’ sera plus cher de près de 10%, par rapport à l’essence ‘’super’’. Il a expliqué que le lancement de ce produit en Tunisie vient après la réalisation d’une série d’études qui ont été menées par des concessionnaires automobiles.

Kaddour a encore annoncé l’introduction prochaine d’une voiture électrique en Tunisie, précisant que les compensations destinées à la subvention du carburant peuvent être utilisées pour introduire ces véhicules sur le marché tunisien.

Et d’ajouter qu’un bus et deux voitures électriques seront bientôt disponibles, pour des tests et une étude de faisabilité de ce projet en Tunisie dans un premier temps.

Sur un autre volet et lors de son intervention au cours de ce point de presse, le directeur général de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG), Moncef Harrabi, a annoncé qu’il y aura une augmentation des tarifs de l’électricité et du gaz.

Il a ajouté que les augmentations seront déterminées en fonction de la variation des tarifs mondiaux du pétrole.

Harrabi a souligné que la STEG s’active pour promulguer une loi criminalisant la fraude, par le tripatouillage des compteurs, lequel constitue un fléau très couteux pour la société.

par -

Toyota Motor envisage de produire à grande échelle des voitures électriques disposant d’une grande autonomie et qui arriveraient sur le marché autour de 2020, rapporte ce mardi 8 novembre 2016 l’agence Reuters.

En ajoutant des véhicules électriques longue distance à sa gamme de produits, Toyota romprait avec son parti pris en faveur de voitures hybrides et de véhicules à piles à combustible à hydrogène, qu’il considérait jusqu’ici comme les meilleures alternatives aux voitures traditionnelles.

Toyota mettra en place une équipe début 2017 destinée à développer une voiture électrique disposant d’une autonomie de plus de 300 kilomètres, ajoutant qu’il vise une mise sur le marché en 2020 au Japon, ainsi qu’en Californie et en Chine.

Toyota n’a ni confirmé ni démenti cette information. Dans une réponse envoyée par courriel, le constructeur affirme qu’il continue à concevoir diverses technologies tournées vers les économies d’énergie, y compris les véhicules électriques. Elle s’est engagée à ce que toutes ses voitures soient pratiquement à pollution nulle d’ici 2050, rapporte l’agence d’information internationale Reuters.

par -

La marque luxueuse du groupe Fiat, Maserati, pourrait lancer sa première voiture électrique en 2020, a annoncé ce mardi 11 octobre 2016 le site « automobile-propre ».

Roberto Fedeli, directeur technique pour Maserati, a indiqué vouloir sortir un véhicule dès que possible. «  Je pense que nous pourrions avoir quelque chose avant 2020. Peut-être 2019 », a-t-il précisé. « Nous travaillons pour être prêt avec quelque chose que nous pourrions montrer au cours des deux prochaines années ».

Pour Fedeli, la première voiture électrique de Maserati sera un modèle produit à petit volume. GT, berline ou SUV… La marque ne semble pas encore avoir totalement calé son projet. Et comme elle sera sans doute l’une des dernières marques à arriver sur le marché de l’électrique, Maserati annonce vouloir proposer quelque chose de « différent » sans en dire beaucoup plus sur ses ambitions.

Pour Maserati, la voiture électrique est un défi intéressant, Fedeli la jugeant aujourd’hui « incompatible » avec les valeurs de la marque. Selon lui, les équipes devront notamment travailler sur l’absence de bruit du moteur, véritable marque de fabrique des véhicules thermiques du constructeur, et sur l’intégration et le poids des batteries.

Et pour se distinguer de la concurrence, Roberto Fedeli n’a pas hésité à tacler Tesla, reprochant au constructeur californien la qualité de sa production et des finitions « proches d’un équipementier allemand dans les années 70 », a ajouté  le site « automobile-propre ».

 

par -

La première sortie officielle du BOOM e-Cruiser se fera au  Mondial de l’Automobile à Paris, qui se tiendra du 1er au 16 octobre 2016. Le BOOM e-Cruiser est compact, large et puissant, grâce à son moteur électrique fort en couple. Comme le vrai Roadster d’origine, il n’a pas de toit ni de capote mais uniquement une carrosserie Design. Il est spartiate et puriste.

Il n’a aucune assistance électronique à la conduite comme l’ABS et l’ESP, ce qui permet un pilotage direct (sensation du Karting). C’est précisément l’absence de tous ces éléments qui permet au pilote de se concentrer sur l’essentiel: l’expérience de la route, c’est-à-dire la maîtrise de l’e-Cruiser et le plaisir de profiter de la nature ainsi que celui de se glisser à travers les paysages en toute discrétion.

Pratique au quotidien et pour les loisirs, le BOOM e-Cruiser est une alternative intéressante en tant que 2e ou 3e voiture.

Bien entendu, le BOOM e-Cruiser est homologué pour la route, et selon directive européenne pour toute l’U.E. Le BOOM e-Cruiser dispose d’un moteur 50 kW avec un couple de 180 Nm et atteint une vitesse max. de 160 km/h.

En fonction de la conduite, l’autonomie s’élève jusqu’à 220 km. Avec le chargeur rapide intégré (option), on peut recharger les accumulateurs jusqu’à 80% en une heure. La première mondiale officielle du BOOM e-Cruiser aura lieu sur le Mondial de l’Automobile à Paris du 1 au 16 octobre 2016.

Selon des données publiées,  ce mercredi 14 septembre 20156, par le site « Sud Ouest », l’autonomie que revendique la toute nouvelle « Opel Ampera-e3 » est à 400 km.

Il s’agit d’un véhicule électrique que va commercialiser GM. Une version européenne de la Chevrolet Bolt adoptée par Opel qui n’hésite pas à dire qu’avec ce nouveau modèle, serait envoyés aux oubliettes les plus gros inconvénients d’une voiture électrique : l’autonomie trop faible et l’angoisse qu’elle fait naître.

D’après la même source, le constructeur annonce même pouvoir dépasser largement cette barre des 400 km, ce qui lui permettrait de faire mieux que les rivales de sa catégorie, BMW i3 (300 km), Nissan Leaf (250 km) et Renault ZOE (240 km).

Ces valeurs, qui restent théoriques et quasi-impossibles à atteindre dans la réalité, correspondent aux mesures effectuées selon le test NEDC (New European Driving Style).

FOCUS 🔍

Les chiffres des immatriculations de nouvelles voitures pour le mois de septembre 2018, laissent voire que les ventes des véhicules particuliers de la marque...

Le meilleur des RS

Imed Heni est un cadre de l’OACA. On ne mettra pas sa photo, pour ne pas utiliser celle du petit garçon qu’il affiche sur...

INTERVIEW

L'expert en économie et ancien ministre des Finances Houcine Dimasi a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs points dont...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT

Programme de la 8e journée de la ligue 1 professionnelle de football, prévue les vendredi 23, samedi 24 et dimanche 25 novembre à partir...