AccueilActualitésPrenant le contre-pied de Mechichi, il se prononce contre le confinement !

Prenant le contre-pied de Mechichi, il se prononce contre le confinement !

Il y a d’autres solutions qu’on pourrait passer à l’examen. On ne peut pas recourir, comme l’année dernière (Ndlr : 2020 du temps d’Elyes Fakhfakh) au confinement sanitaire. Il y a des personnes miséreuses, pauvres. Si elles ne travaillent pas, elles ne pourront pas manger. Imaginer quelqu’un, qui ne pourrait pas acheter du lait à son nourrisson, ou comment l’emmener à l’hôpital s’il était malade ».

- Publicité-

C’est ce que disait hier Kais Saïed soir à Carthage où il réunissait des cadres militaires et sécuritaires, prenant ainsi le contre-pied des décisions de plusieurs gouverneurs, et du gouvernement de Hichem Mechichi.

« Il nous faut gagner cette guerre, mais avec de nouvelles mesures », conclut le chef de l’Etat. Son idée, comme il en a parlé, c’est de « diviser le pays en un ensemble de circonscriptions, de la plus grande contaminée à la plus petite contaminée et sinistrée, pour se concentrer sur les plus impactées, et on pourrait en arriver à la réquisition des établissements sanitaires privées », disait encore Saïed, en tapant plusieurs fois sur la table, jusqu’à en arriver à enlever son masque anti-covid.

2 Commentaires

  1. c’est la guéguerre entre les deux chefs de l’exécutif et le chef du législatif l’un est élu par le peuple à 75 % au suffrage universel et le second est désigné par le premier et confirmé par le parlement pour des raisons autres que la compétence et le savoir des differents groupes parlementaires malgré son échec retentissant dans sa gestion du covid-19 et ses nouveaux variants dangereux et contagieux gonflé par sa ceinture politique refuse de démissionner et le troisième élu à son poste du président du parlement grâce à ses manœuvres dilatoires pour rassembler une coalition pour l’élire alors qu’il est un député élu par des milliers de voix grâce à une loi électorale concocté par son parti et ses alliés de l’époque qui sont disparus par la suite du paysage politique tous ces gouvernants ne cherchent que leurs propres intérêts au détriment du pays et de sa population ils ne tiennent pas compte des sondages d’opinion qui se suivent et qui leurs sont défavorables .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,453SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles