RDC-FMI: Des négociations pour une nouvelle aide de 370 M$

RDC-FMI: Des négociations pour une nouvelle aide de 370 M$

par -

La République démocratique du Congo (RDC) est en négociation pour obtenir un financement de 370 millions $ de la part du Fonds monétaire international (FMI). C’est ce qu’a annoncé le week-end dernier, Déogratias Mutombo, gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), rapporte Ecofin.

Le nouveau programme consistera en une facilité de crédit rapide (FCR) dont la mise en œuvre fait l’objet d’une évaluation de la part des services du FMI. Ceux-ci devraient se rendre deux fois dans le pays d’Afrique centrale en décembre prochain pour évaluer la gouvernance des ministères, des entreprises publiques et de la Banque centrale.

« Autour du 16 décembre 2019, c’est-à-dire avant même la première évaluation qui est prévue à fin décembre, la RDC pourra bénéficier de la facilité de crédit rapide qui représentera au moins 25% de notre quote-part, un montant de plus ou moins 370 millions USD, soit un peu plus de 166 millions de DTS. Ce décaissement sera fait en une seule tranche au mois de décembre 2019 », a indiqué le gouverneur Mutombo.

Cette annonce intervient alors que la Banque mondiale a annoncé qu’elle était prête à accorder un financement de cinq milliards de dollars au pays, sur une période de cinq ans. Il servira à financer les réformes ambitieuses du président Félix Tshisekedi qui veut sortir 20 millions de Congolais de la pauvreté ou de l’extrême pauvreté.

Pour rappel, le dernier programme d’aide du FMI en faveur de la RDC remonte à 2012. Celui-ci, conclu en 2009 pour un montant de 560 millions $, avait été suspendu en raison d’un contrat minier jugé opaque, conclu entre le gouvernement de l’ancien président Joseph Kabila et une compagnie américaine domiciliée dans un paradis fiscal.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire