Soudan: Abdallah Hamdok dévoile le premier gouvernement post-Béchir

Soudan: Abdallah Hamdok dévoile le premier gouvernement post-Béchir

par -

Le premier gouvernement au Soudan depuis la chute en avril du président Omar el-Béchir a été dévoilé jeudi, une étape majeure en plein processus de transition avec la mise en place d’institutions devant mener à un pouvoir civil après des décennies de régime autoritaire.

Après un report de plusieurs jours, l’annonce du gouvernement a finalement été faite jeudi soir en conférence de presse à Khartoum par son chef, Abdallah Hamdok, un économiste chevronné qui a été intronisé le 21 août.

Il s’agit d’un gouvernement composé de 18 membres dont quatre femmes, notamment la ministre des Affaires étrangères Asma Mohamed Abdallah, selon un correspondant de l’AFP.

“La première priorité du gouvernement de transition est de mettre un terme à la guerre et de construire une paix durable”, en référence aux conflits qui rongent les Etats du Darfour, du Nil Bleu et du Kordofan-Sud.

L’autre défi du gouvernement sera de relever l’économie d’un pays ayant notamment souffert de deux décennies de sanctions américaines. Washington a levé l’embargo en 2017 tout en maintenant le Soudan sur sa liste noire des “Etats soutenant le terrorisme”. Il va devoir aussi mettre fin à la corruption et démanteler l’Etat profond établi par les islamistes ayant soutenu le coup d’Etat de M. Béchir en 1989.

L’étape suivante de la transition sera la constitution d’un corps législatif, moins de 90 jours après sa signature. Cette assemblée doit comporter 300 membres.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire