AccueilActualitésTabboubi appelle le gouvernement à ouvrir la voie à des négociations sur...

Tabboubi appelle le gouvernement à ouvrir la voie à des négociations sur l’amélioration du pouvoir d’achat des Tunisiens

Le secrétaire général de l’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT), Noureddine Taboubi, a appelé, samedi, le gouvernement à prendre des mesures sociales urgentes et à ouvrir la voie à des négociations sur l’amélioration du pouvoir d’achat des Tunisiens dans les plus brefs délais.

- Publicité-

Dans une allocution prononcée à l’occasion de la célébration de la fête du travail, Taboubi a appelé le gouvernement actuel ou futur à engager des négociations sociales dans les secteurs public et privé et dans la fonction publique pour améliorer le pouvoir d’achat des Tunisiens et à assumer sa responsabilité dans l’accélération de l’acquisition des vaccins contre le coronavirus surtout que la capacité d’accueil des hôpitaux a atteint son maximum, selon lui.

Il a souligné la nécessité pour le gouvernement de frapper d’une main de fer les réseaux de contrebande qui, a-t-il dit, « ont détruit le pouvoir d’achat des Tunisiens », l’appelant à prouver sa volonté de lutter contre la corruption et de poursuivre ceux qui y sont impliqués sans exception et indépendamment de leurs appartenances partisanes, professionnelles, régionales ou encore familiales.

Taboubi a appelé le gouvernement à accélérer la mise en œuvre de l’accord du 6 février 2021 relatif aux conventions sectorielles, à mettre fin au problème de l’emploi précaire et à publier le décret gouvernemental relatif aux travailleurs de chantiers. Il a, d’autre part, appelé le gouvernement à consacrer la transparence et la clarté dans le traitement de tous les dossiers économiques, notamment lors de ses négociations avec les pays et les institutions financières internationales et à ne prendre aucune décision à cet égard sans se référer aux partenaires sociaux et aux citoyens, de manière à respecter et préserver l’intérêt et la souveraineté du pays.

Taboubi a également souligné la nécessité pour le gouvernement d’abandonner l’utilisation du «bâton dur» contre les protestataires et les manifestants, estimant que les nominations parachutées pour avoir la mainmise sur les établissements publics, y compris les établissements médiatique public, sapera sa crédibilité, lui fera perdre la confiance des citoyens et aggravera la crise à laquelle il est confrontée. Il a appelé le gouvernement à garder la neutralité dans la gestion des affaires publiques et à se placer à égale distance entre les différentes parties.

Taboubi a souligné que le président de la République est appelé à renforcer son rôle de garant du respect de la constitution, à protéger le pays et sa sécurité nationale de toutes les menaces internes et externes, à accélérer les interactions positives pour sortir de la phase difficile que traverse le pays et à rassembler les protagonistes sur la base de la loyauté envers la Tunisie. Tabboubi a aussi appelé l’assemblée des représentants du peuple (ARP) à interdire aux députés de profiter de l’immunité parlementaire pour porter atteinte au prestige de l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,729FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,476SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles