AccueilLa UNETICAD 8: Trois secteurs se taillent la part du lion

TICAD 8: Trois secteurs se taillent la part du lion

La Tunisie envisage de présenter des projets d’investissement dans le secteur privé d’une valeur de 2,7 milliards de dollars, lors de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement du continent africain « TICAD 8 », qui se tiendra en Tunisie le 27 et 28 août 2022, selon Nassef Belkhiria,  secrétaire général de la Chambre de Commerce et d’Industrie tuniso-japonaise.

Il  a précisé dans un entretien avec  « AfricanManager.Ar» que 75% des projets qui vont être présentés à la partie japonaise concernent principalement le secteur de la médecine et de la pharmacie, celui  de l’économie verte et bleue,  ainsi que ceux de la digitalisation, del’intelligence artificielle et les technologies spatiales, expliquant que es trois domaines mettent en évidence les richesses de la Tunisie, ses compétences et ses expertises élevées, et montrent également la capacité de l’économie nationale à suivre le rythme des évolutions et sa préparation à la mondialisation si les conditions appropriées sont réunies.

Le nombre total de projets qui seront soumis aux autorités japonaises pour étude et leur permettant de bénéficier d’un financement, est de l’ordre de 81, parmi lesquels la partie japonaise choisira ceux qu’elle jugerait  convaincants et sérieux selon des conditions prédéterminées.

Ila révélé que le Japon a fixé dans le cadre de la TICAD 8 un budget total de 25 milliards de dollars pour tous les pays africains, contre 20 milliards de dollars lors de la précédente édition de la conférence qui s’est tenue à Tokyo en 2019.

Face à l’importance des dotations financières importantes allouées pour la nouvelle session, il a appelé le gouvernement tunisien à sélectionner les meilleurs projets du secteur public en termes d’études de faisabilité et de rentabilité… afin qu’ils parviennent à obtenir des financements.

Nassif Belkhairia s’attend, par conséquent, à ce que 20 à 25% des projets tunisiens soient financés, considérant ce nombre comme important compte tenu de la forte concurrence de plusieurs pays africains comme le Kenya, le Congo et l’Afrique du Sud…

Une participation massive à bien des niveaux

On s’attend à ce que la participation des entreprises internationales soit importante, car environ 50 institutions japonaises ont été invitées, sachant qu’il y aura une participation importante des chefs d’entreprise en Tunisie, en Afrique et au Japon, outre  la participation d’environ 49 dirigeants des pays africains.

La Tunisie est le deuxième pays africain à accueillir sur son sol  cet événement important, après le Kenya qui a organisé la conférence en 2016. Par la suite, l’Ambassade du Japon en Tunisie a officiellement annoncé à la date du 16 juillet 2020, que TICAD 8 sera organisé en Tunisie en 2022.

Il est à noter que la conférence TICAD, organisée par le Japon depuis 1993, vise à accélérer le dialogue politique entre les différents dirigeants africains et les partenaires au développement sur les défis auxquels est confronté le continent africain. Il s’agit d’un forum multilatéral qui regroupe le Japon, les pays africains, les organisations internationales, les pays partenaires au développement et les institutions…

De son côté, la cheffe du gouvernement,  Najla Bouden a exprimé sa détermination à assurer le succès de ce rendez-vous qui se tiendra sous le slogan « Priorités de développement en Afrique dans la phase post-Covid-19 », et de lui réunir toutes les conditions appropriées pour qu’il serve l’image de la Tunisie et ses relations  avec la partie africaine et ainsi que la partie japonaise.

Elle a, également, souligné que le succès du Sommet  favorisera le rapprochement des points de vues et la coordination des cadres de coopération tripartites entre les pays africains, la Tunisie et le Japon pour un partenariat de développement, d’investissement et d’économie efficace dans tous les domaines.

Il convient de mentionner que le Japon est le troisième investisseur en Tunisie après la France et l’Italie au cours de l’année 2021, avec un volume d’investissement égal à 2,5 milliards dollars environ, sachant que ses entreprises offrent 20 mille postes d’emploi, selon les données publiées par la Chambre de commerce et d’industrie tuniso-japonaise.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,019SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -