AccueilChiffreTunis : La BERD met le paquet pour les PME

Tunis : La BERD met le paquet pour les PME

« 2015 s’annonce très prometteuse pour la BERD en Tunisie ». C’est ce qu’a annoncé la représentante de la banque précisant qu’elle sera l’année de l’élaboration de la première stratégie entre le gouvernement et ladite institution.

- Publicité-

La responsable a indiqué lors d’une rencontre consacrée à la présentation des produits de la BERD pour les opérateurs du secteur privé, que cette stratégie vise à mieux s’adapter aux attentes du gouvernement tunisien.

Une stratégie pour laquelle plusieurs visites demeurent nécessaires surtout avec l’intérêt exprimé par les actionnaires de cette banque à relever ce challenge. « Des consultations seront programmées et on est prêt à soutenir les entrepreneurs », a assuré la représentante précisant que cette démarche vient consacrer l’engageant de la BERD à promouvoir le secteur privé.

Ceci serait certainement réalisable, a-t-elle assuré en s’appuyant sur le plan qui sera mis en place par l’équipe ministérielle d’Habib Essid et l’aide fournie par la banque afin de relever ce défi. Mission est possible puisque la Berd prévoit d’octroyer des nouveaux financements. Faut-il rappeler que cette institution a financé depuis le lancement de ses activités en Tunisie, en septembre 2012, quelque 20 projets, mobilisant une enveloppe de 210 millions d’euros (environ 460 millions de dinars). 41% de ces financements sont allés aux PME, à travers des institutions financières.

La Tunisie a besoin du nouveau partenariat

Cette volonté de développer le secteur privé est fortement saluée par la centrale patronale par la voix de sa présidente Wided Bouchamaoui qui n’a pas manqué d’assurer que la Tunisie nouvelle a plus que jamais besoin de ce genre du partenariat pour réussir à dépasser une conjoncture marquée par une multiplicité des défis sans oublier la montée de la grogne sociale dans certains secteurs stratégiques.

Ce partenariat est donc stratégique afin d’assurer la stabilité du pays, mais aussi satisfaire les demandes de notre peuple. Bouchamaoui a dans ce contexte affirmé que « nous nous efforçons à créer cette nouvelle Tunisie qui bénéficie déjà de plusieurs amitiés. Ceci passerait par une meilleure collaboration avec les partenaires particulièrement avec la BERD».

D’après Bouchamaoui, cette collaboration est importante, mais elle reste insuffisante pour améliorer le climat des affaires en Tunisie. Une démarche qui reste tributaire de la remise au travail de tous les acteurs pour qu’on puisse à la hauteur de ces défis, selon la présidente de la centrale patronale.

Plusieurs produits au profit des PMEs tunisiennes

La BERD associée à plus 18 mille projets en s’appuyant sur 6000 consultants et 3000 experts métiers dans l’accompagnement stratégique, offre donc une gamme de produits afin d’assurer une meilleure assistance aux PMEs tunisiennes.

Ces produits concernent en premier lieu le conseil local, une activité qui s’adresse aux moyennes entreprises alors que la deuxième activité touche la mobilisation d’expertise internationale. Il s’agit d’experts du métier qui maîtrisent l’activité et se mobilisent en faveur des entreprises pour une période bien définie de 10 au 18 mois pour réaliser le développement. Les domaines d’intervention sont l’industrie, les services et le commerce

Un autre volet important consiste à appuyer les structures professionnelles. « Notre volonté est de soutenir ces structures à se viabiliser pour avoir une gestion permanente. C’est pour cette raison qu’on a consacré une enveloppe variant entre 20 à 25 mille d’euros pour encourager ces structures professionnelles », a assuré dans ce processus Anis Fahem, banquier au sein de la Berd.

Démarche appuyée par un protocole d’accord entre la BERD et l’UTICA

Pour mieux réaliser cet objectif, un protocole d’accord a été signé entre cette banque et l’UTICA pour développer leur coopération en Tunisie.

Ces deux structures prévoient d’intensifier leur coopération dans le but de développer les activités d’assistance technique et de financement de la BERD en faveur du secteur privé tunisien.

Certaines structures de l’UTICA seront appuyées par la BERD grâce à l’assistance technique et au renforcement des capacités. En outre, les deux parties mèneront des actions conjointes de promotion et de visibilité et échangeront des informations et des expériences, notamment en termes de dialogue avec les pouvoirs publics en Tunisie.

Wiem Thebti

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,577SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles