AccueilActualitésTunisie : La fille violée se constitue partie civile

Tunisie : La fille violée se constitue partie civile

Le juge d’instruction a poursuivi ses investigations dans l’affaire de la jeune fille violée par deux policiers. Vendredi, les trois suspects ont comparu devant le magistrat instructeur du 13ème bureau au tribunal de première instance de Tunis, qui les a informés que la victime a  présenté une demande de constitution de partie civile et de l’engagement des procédures pour une action civile.

- Publicité-

En attendant la suite de l’affaire, des questions sont soulevées concernant les résultats du rapport du médecin légiste. Alors que certains sources ont affirmé que le rapport a conclu à l’absence de trace de violence sexuelle, d’autres informées, citées par le journal Al Maghreb, indiquent que le ministre de l’Intérieur, Ali Laarayedh , a fait , lors du conseil des ministres , jeudi, un exposé détaillé sur l’affaire du viol, comprenant le dossier des analyses médicales qui confirment  que la victime a  fait l’objet d’un viol.

Ali Laarayedh, a précisé, selon les memes sources, que le ministère de l’Intérieur ne déposera aucune plainte contre la jeune fille pour « atteinte aux bonnes mœurs », ajoutant que le juge d’instruction a entendu la jeune fille non en tant qu’accusée , mais sur la base des déclarations des deux policiers suspects.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,453SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles