AccueilActualitésTunisie : Le projet Desertec menacé par les troubles poltiques

Tunisie : Le projet Desertec menacé par les troubles poltiques

Le groupe industriel allemand Bosch abandonnera, à la fin de l’année, sa participation au projet géant d’énergie solaire Desertec en Afrique du NOrd, en raison d’une situation économique plus difficile, a indiqué une porte-parole du groupe. “Nous avons décidé de ne pas prolonger notre participation” qui s’arrêtera fin décembre, a-t-elle déclaré à l’AFP

- Publicité-

Ce retrait s’ajoute à celui du conglomérat allemand Siemens qui a, lui aussi, annoncé en octobre son intention de quitter le projet, prévoyant de liquider l’ensemble de ses activités liées au solaire.

Les principaux initiateurs du projet lancé en 2009 sont allemands, parmi eux le réassureur Munich Re, les groupes d’énergie EON et RWE ou encore Deutsche Bank. Ils ont été rejoints au fur et à mesure par d’autres partenaires, les italiens Enel et Terna, le français Saint-Gobain ou encore l’espagnol Red Electrica.

Le chantier fait face à des difficultés grandissantes, a affirmé la presse allemande ces derniers jours. Outre ses coûts et les risques jugés trop élevés, il pâtirait de la situation politique incertaine en Afrique du Nord, dans le sillage du printemps arabe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,463SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles