AccueilActualitésTunisie : Les « blouses blanches » voient rouge

Tunisie : Les « blouses blanches » voient rouge

Quelque 2000 hospitalo-universitaires observent, dès ce jeudi, une grève ouverte pour protester contre la non-rémunération de leur activité académique (enseignement, encadrement pratique et théorique, recherche…).

- Publicité-

La secrétaire général du syndicat national des médecins, pharmaciens et dentistes hospitalo-universitaires relevant de l’UGTT, Habiba Mizouni, a expliqué, sur Express Fm, les tenants et les aboutissants de ce mouvement. La grève ne touchera que les facultés de médecine, de médecine dentaire et de pharmacie. Les hospitalo-universitaires assurent en plus de l’activité des soins, des activités non rémunérées précitées. Enfin, les candidats au poste de médecin hospitalo-universitaire se font de plus en plus rares en raison de la précarité de la situation de leurs aînés. Seuls trois candidats se sont présentés, en 2012, pour une demande de 24 postes. Il y a là risque, selon elle, de voir des compétences médicales de haut niveau (Bac + 20) fuir le pays et migrer vers destinations plus rémunératrices (France, Pays du golfe, Libye..), ce qui constitue une perte sèche pour la Tunisie qui les a formés au prix fort, a-t-elle dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,565SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles