Tunisie : Les fournitures scolaires cancérigènes envahissent les marchés !

Tunisie : Les fournitures scolaires cancérigènes envahissent les marchés !

par -

Avec la rentrée scolaire, c’est la ruée vers les librairies, les grandes surfaces et même les marchés parallèles pour l’achat des fournitures scolaires. Cela dit, les parents ignorent que bon nombre de ces produits contiennent des substances toxiques, cancérogènes ou même allergènes !

C’est dans ce contexte que l’agence nationale de veille sanitaire et de l’environnement, relevant du ministère de la Santé, a mis en garde contre certaines substances chimiques nocives contenues dans les fournitures scolaires. Les produits concernés sont notamment ceux qui sont commercialisés dans les points de vente non contrôlés et le marché parallèle. Ces substances chimiques, selon l’agence, peuvent provoquer des allergies, des infections cutanées et même un cancer.

Dans ce contexte, l’agence appelle les parents à éviter d’acheter des fournitures scolaires dont l’origine n’est pas indiquée. Les parents doivent également sensibiliser leurs enfants sur la dangerosité de ces produits.

Une forte dépendance de l’économie parallèle !

La rentrée scolaire est un gros poste de dépense pour les consommateurs tunisiens.C’est pourquoi une grande majorité de familles tunisiennes achètent tous les besoins de leurs enfants (sacs-à-dos, cahiers, stylos…) dans les marchés informels, car ces familles n’ont pas les moyens et leur pouvoir d’achat ne cesse de se détériorer d’un jour à l’autre, essentiellement avec des salaires qui peinent à suivre et une inflation qui galope !

Aussi bien, avec la conjoncture actuelle, certains parents sont parfois obligés de contracter des crédits pour faire face à la rentrée scolaire de leurs enfants. Les prix des fournitures scolaires de cette année ont enregistré une forte hausse.

Le président de l’Organisation Tunisienne pour Informer le Consommateur (OTIC), Lotfi Riahi, a affirmé  dans une déclaration à Africanmanger qu’une flambée de 50% du prix des fournitures scolaires a été enregistrée par rapport à l’année dernière. Cette hausse, selon ses dires, a été remarquée dans plusieurs papeteries et grandes surfaces.

On rappelle qu’une étude réalisée en 2016 par l’Institut National de la Consommation (INC), relève que, les Tunisiens dépensent la somme de 420 millions de dinars (MD) à l’occasion de la rentrée scolaire et ce, pour l’achat des fournitures scolaires, des tenues et chaussures de sport ainsi que le payement des frais d’abonnement scolaire. Ce coût estimatif de la rentrée scolaire et les prix des fournitures scolaires ont été déterminés en fonction des prix de ces produits sur les marchés. Le coût de la rentrée pour chaque élève diffère d’un élève à un autre selon le cycle, et ce, en prenant en considération le coût des livres, des cahiers, des fournitures, du tablier et du cartable uniquement.

Un coût qui a enregistré une augmentation de 11 à 16% par rapport à la rentrée 2015/2016 et qui s’explique par la hausse des prix des fournitures scolaires (cahiers non subventionnés, cartables et tabliers), contre le gel des prix des livres et cahiers subventionnés.  Ainsi, le coût de la rentrée pour un élève au primaire varie entre 79,721 et 124,590 dinars, alors que celui pour un élève au collège varie entre 105,250 et 107,250 dinars. Le coût pour un élève inscrit au secondaire varie entre 124,715 et 132,150 dinars.

A noter que la rentrée scolaire pour l’année 2019-2020 a été fixée pour le mardi 17 septembre 2019, a annoncé le ministère de l’Éducation via le portail éducatif edunet.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire