Tunisie : Neila Ben Zina, de B&D à Station T, un incubateur...

Tunisie : Neila Ben Zina, de B&D à Station T, un incubateur à bas coût pour les Start-Up prometteuses

par -

Au cours de la visite du chef de l’Etat français à Tunis, le chef du gouvernement tunisien avait rencontré le président du groupe français Lliad. Les discussions s’étaient faites autour de la réplication, en Tunisie, des deux institutions de Xavier Niel. L’information avait été par la suite confirmée, lors de la dernière rencontre de l’ambassadeur français à Tunis avec les journalistes en début de semaine. Deux des institutions phares de l’entrepreneur français, Ecole 42 qui est une école d’informatique destinée à promouvoir les talents des passionnés de la programmation, et Station F qui est présentée comme le plus grand incubateur de Start-Up au monde, ouvriront prochainement à Tunis. La responsabilité de Station F, qui deviendra «Station T » comme le T de Tunisie, a été confiée à Neila Ben Zina.

A 37 ans et 2 enfants, cette dernière est décrite comme «entrepreneuse engagée» et «référence en matière de TIC en Tunisie». Elle est actuellement directrice générale de la société «Business & Décision» pour le Moyen-Orient et Afrique. Diplômée de l’Institut national des télécommunications français, devenue Télécom Sud-Paris, elle est à la tête de 280 salariés et estime que «les nouvelles technologies offrent une possibilité d’emploi aux jeunes et œuvrent à la résorption du chômage». De Station T, on connait très peu de choses sur un modèle d’entreprise à bâtir pour la Tunisie. Tout ce qu’on sait, c’est que comme à Station F où le Desk est à 200 € par mois pour les Start-Up prometteuses qui ont besoin d’accompagnement, financier et autres, l’accès à Station T sera à un prix réduit. La complexité du modèle devrait faire que la station T ne se fera pas avant 2020 et pourrait être dans la même configuration que la Station F de Neil.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire