AccueilActualitésTunisie : Plaidoyer pour le dialogue social dans les entreprises

Tunisie : Plaidoyer pour le dialogue social dans les entreprises

L’Association des responsables de formation et de gestion humaine dans les entreprises, a  organisé, jeudi, son Colloque Régional Maghrébin sur le thème «  Responsabilité Sociale d’Entreprise ».Cette manifestation a été marquée par la présence de plusieurs professeurs universitaires et quelques représentants des entreprises.

- Publicité-

L’une des raisons du choix du thème du séminaire est la possibilité de débattre du rôle de l’entreprise économique privée, notamment, le développement  des relations internes et informer les travailleurs de sa politique en s’appuyant, par exemple, sur des programmes de formation, considérer l’entreprise économique comme une cellule sociale responsable de l’organisation du travail collectif des personnes y travaillant et de l’amélioration de leurs conditions de vie, en plus de son rôle de cellule de production et de source de richesse. Elle joue également un rôle principal dans le développement, l emploi, la protection de l environnement et la préservation de l environnement.

Dans son  intervention, Ridha Boukraa, professeur émérite, a précisé que la responsabilité sociale de l’entreprise revêt une importance particulière dans le contexte actuel caractérisé par une mondialisation des systèmes de production, la tendance vers un marché global basé sur la standardisation des normes, le désengagement de l’Etat des secteurs productifs et la réduction de ses interventions dans les domaines économique et social suite au développement du secteur privé, et l’ influence accrue des multinationales parfois peu respectueuses des normes internationales du travail.

Il a ajouté que le dialogue social dans l’entreprise entre les partenaires sociaux d’une part, et l’ouverture de l’entreprise sur  son environnement, y compris à la société civile, et la création de mécanismes de travail et de coopération entre les différentes parties,  d’autre part, est considéré comme le fondement qui permet à l’entreprise , d’assumer ses responsabilités sociales sans masquer le rôle régulateur de l’Etat ni occulter son rôle et ses responsabilités vis à vis de la société, notamment des travailleurs et des catégories vulnérables et pauvres.
Pour sa part, Hatem Bacha, président de l’Association des responsables de formation et de gestion humaine dans les entreprises (ARFORGHE), a noté que la responsabilité des entreprises tient une place importante dans les agendas nationaux et internationaux.

Signalons à ce propos que l’association est engagée pour un développement durable grâce à une approche proactive de la protection de l’environnement, la responsabilité sociale et un important progrès économique.

Lors de cette manifestation, quelques représentants de différentes entreprises ont évoqué de nombreux obstacles  qui existent encore au sein de l’entreprise. Ils ont appelé les différentes parties à nouer un rapport de confiance afin d’instaurer une relation de proximité entre l’employé et le dirigeant.

A titre d’information, l’Association des Responsables de Formation et de Gestion Humaine dans les Entreprises a été créée à Tunis en mai 1976. Elle est une association à but non lucratif, qui regroupe des membres actifs, à savoir des cadres responsables dans des entreprises et dans des institutions exerçant des fonctions de gestion en Ressources Humaines.

Nadia Ben Tamansourt
.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,567SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles