AccueilActualitésUn député français appelle à "ne pas laisser la Tunisie être classée...

Un député français appelle à « ne pas laisser la Tunisie être classée rouge » pour le tourisme

Depuis quelques jours, la Tunisie fait face à une recrudescence des cas de Covid-19, probablement due au variant Delta. Pour faire face à la progression des contaminations tout en préservant la saison touristique, les autorités tunisiennes ont acté un certain nombre de mesures visant à circonscrire les transmissions. À compter du 1er juillet, tous les voyageurs de plus de 12 ans entrant dans le pays doivent présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures avant l’embarquement. Cette mesure concerne également les personnes vaccinées. Par ailleurs, les touristes étrangers qui n’auraient pas un schéma vaccinal complet, devront s’engager sur l’honneur à réaliser une quarantaine de sept jours en arrivant. Les voyageurs seront également tenus de remplir des formulaires sanitaires à destination des autorités tunisiennes.

- Publicité-


Prenant pleinement et courageusement en considération les risques encourus pour les populations, la Tunisie a annoncé le renforcement des mesures de contrôle du port du masque dans les espaces publics fermés et les transports, la fermeture des établissements qui ne respectent pas le protocole sanitaire et l’imposition d’une amende de 60 dinars tunisiens (19 euros) pour les contrevenants.

Dans ce contexte, et pour s’inscrire parfaitement dans la relation de confiance et d’amitié qui lie la France et la Tunisie, une délégation de parlementaires français, emmenée par M’jid El Guerrab, Député de la 9ème circonscription des Français de l’étranger (zones du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest) s’est rendue dans le pays. Au cours de ce déplacement, la représentation parlementaire a pu s’entretenir entre autres avec le Ministre du Tourisme, Monsieur Habib Ammar, la Première Vice-Présidente de l’Assemblée, Madame Samara Chaouachi ainsi qu’avec plusieurs parlementaires de différents groupes politiques et un certain nombre d’acteurs français et tunisiens de l’entreprise, de la culture et de la coopération, illustrant ainsi toute la profondeur des relations entre les deux pays.

Jusqu’alors menacée d’un passage en zone « Rouge », la Tunisie échappe encore pour le moment à cette classification. En cela, la délégation parlementaire a pu faire le constat de toute l’implication des autorités locales pour préserver sa population et maintenir son économie.

Le Député M’Jid El Guerrab interpelle le Gouvernement français et lui demande de peser de tout son poids au sein des instances européennes pour éviter à la Tunisie d’être classée en pays « Rouge ». Les effets des mesures drastiques adoptées par la Tunisie vont se faire sentir très rapidement. Il faut au contraire que la France soit au côtés de la Tunisie en lui fournissant le plus de vaccins possibles pour l’aider dans sa campagne vaccinale comme s’y était engagé le Premier Ministre le 3 juin. Nous devons faire confiance aux autorités tunisiennes pour que l’épidémie soit contenue très rapidement.

1 COMMENTAIRE

  1. Faire confiance aux autorités ?,,,
    Croit-il lui même que les tunisiens font confiance aux autorités pour faire respecter les protocoles sanitaires « 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,458SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles