Tags Posts tagged with "Affaires Sociales"

Affaires Sociales

par -
0

La Commission de la santé adopte un projet de loi pour le financement d'un centre de lutte contre le cancer à Jendouba.

Soulignant l’importance de ce projet pour le gouvernorat de Jendouba, la Commission de la santé et des affaires sociales à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a adopté lundi le projet de loi n°31-2016 portant approbation d’un accord de prêt pour le financement d’un centre régional de lutte contre le cancer à Jendouba.

L’accord de ce prêt dont le montant du prêt s’élève à 23 millions d’euros (environ 50 milliards) avec un délai de grâce de 5 ans sans intérêt, a été conclu le 30 mars 2016 entre le ministère des Finances et la banque autrichienne, Raiffeisen Bank International.

Ce centre hospitalier devrait, en plus de dispenser des soins médicaux de qualité aux habitants des régions Nord et Nord-Ouest du pays,  faire éviter les pénibles déplacements vers des centres de soins éloignés, c’est pourquoi les députés membres de la Commission, ont insisté sur la nécessité de l’examiner en plénière dans les plus brefs délais.

 

 

par -
0
Le gouvernement compte augmenter l’âge de départ à la retraite de 60 ans à 62 ans à partir du 1er Janvier 2015

Le ministère des Affaires sociales a rendu public lundi un communiqué dans lequel il oppose un démenti aux informations selon lesquelles il a introduit des amendements au projet de loi relatif au relèvement facultatif de l’âge de départ à la retraite sans concertation avec l’UGTT.

Il rappelle que le projet de loi en question a été adopté en Conseil des ministres le 13 juillet 2015 et transmis à l’Assemblée des représentants du peuple 13 jours plus tard.

Il souligne, en outre, que le texte stipule le relèvement  facultatif de l’âge de départ à la retraite  pour une période de 5 ans, c’est-à-dire de 60 à 65 ans.

Le ministère des Affaires sociales affirme que les propositions d’amendements du projet de loi ont été présentées par plusieurs membres de la Commission d’organisation et des corps armés de l’ARP et non par le ministre des Affaires sociales ni par le conseiller auprès du chef du Gouvernement chargé des affaires sociales, et ce sur la base du fait que le relèvement facultatif n’est pas de nature à stopper l’hémorragie dont souffre la CNPRS, précisant que cela a été fait lors des séances tenues à l’ARP et consacrées à l’audition des avis des différentes parties concernées.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du Front Populaire Ammar Amroussia a déclaré que les symptômes d’une explosion sociale sont très visibles, notamment avec la montée de la...

AFRIQUE

SPORT