La CNAM va déjà mieux et prend en charge d’autres soins

La CNAM va déjà mieux et prend en charge d’autres soins

par -

Le ministère de la Santé a accueilli ce mercredi 14 aout 2019 la signature d’un accord entre le département de la Santé et celui des Affaires sociales. Cet accord permettra de faciliter le traitement et la prise en charge des maladies cancéreuses ainsi que l’introduction d’autres maladies et soins dans le système de prise en charge de la CNAM (Caisse nationale d’assurance-maladie).

Sonia Ben Cheick, ministre de la Santé, a déclaré à African Manager que grâce a cette convention le patient souffrant d’une maladie cancéreuse ne sera plus obligé de se déplacer à la polytechnique d’El Omrane pour attendre son tour et récupérer son traitement, et que les services du ministère de la Santé et de la CNAM se chargeront de raccourcir ce processus.

Cette initiative représente un gain de temps et d’énergie pour les patients qui souffrent de cancers ainsi que pour leurs familles… C’est une mesure qui garantit également le transport adéquat des traitements, qui nécessitent généralement des conditions spécifiques pour garder leur efficacité, les patients sont incapables de transporter ce genre de médicaments dans les conditions nécessaires” a-t-elle indiqué.

L’initiative sera introduite dans l’Institut Salah-Azaïez de cancérologie et sera vulgarisée d’ici la fin 2019 dans les départements de cancérologie des hôpitaux de Sousse, Sfax et le centre régional de cancérologie de Jendouba.

Sonia Ben Cheick a annoncé l’arrivée de deux techniques de procréation assistée dans le système de prise en charge de la CNAM : la fécondation in vitro et la cystoscopie, qui seront effectuées à l’hôpital Aziza Othmana.

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, a indiqué que l’amélioration du rendement des caisses sociales a permis de diversifier les maladies prises en charge par la CNAM et de couvrir davantage de citoyens; il a annoncé dans le même sens que la maladie cœliaque et la Xeroderma pigmentosum (la maladie des enfants de la lune) seront bientôt prises en charge par la CNAM.

Mohamed Trabelsi a confirmé que l’amélioration de la situation des caisses sociales est principalement due aux reformes introduites dernièrement, en particulier le relèvement de l’âge de départ à la retraite, l’approbation des contributions sociales de solidarité ainsi que le renforcement de la gouvernance des caisses sociales.

Les fruits des reformes seront observés non seulement au niveau caisses sociales, mais également dans les services de santé… Le remboursement des dettes des caisses sociales envers les hôpitaux et la pharmacie centrale s’améliore, ce qui optimisera le secteur de la santé publique en Tunisie” a estimé le ministre.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire