Tags Posts tagged with "agroalimentaire"

agroalimentaire

par -
0

La Commission mixte économique  tuniso-américaine réunie vendredi à Washington, sous la présidence de la sous-secrétaire d’Etat pour la croissance économique, l’énergie et l’environnement Catherine A. Novelli et le ministre tunisien de la Formation professionnelle et de l’emploi Zied Ladhari ont souligné le partenariat économique croissant entre les deux pays,  ainsi que l’engagement du secteur privé dans le redressement de l’économie tunisienne, affirme un communiqué commun rendu public à l’issue de la réunion.

Les gouvernements et le secteur privé se sont engagés à soutenir les initiatives dans trois secteurs clés, à savoir l’agroalimentaire, les petites et les moyennes entreprises, et  l’information et les  technologies de la  communication. Les deux gouvernements ont réaffirmé leur attachement à la promotion du développement social et économique en Tunisie dans le cadre du partenariat stratégique entre les deux parties.

Centres d’excellence dans l’agroalimentaire

Les départements d’Etat et du Commerce  des USA  ont exprimé leur engagement à parrainer des tournées agricoles et commerciales au cours des 12 prochains mois permettant de s’informer des   opportunités agro-commerciales des États-Unis et de promouvoir l’accès au marché. Elles  viendront compléter l’ensemble des ateliers  prévus en Tunisie par le Bureau du Représentant américain du commerce sur les exigences du Système généralisé de préférences (SGP).

Les États-Unis, à travers le Projet de réformes des entreprises et de la compétitivité (BRCP), financé par l’Agence américaine pour le développement international (USAID), se sont engagés à  fournir une formation ciblée et un soutien technique pour faciliter les exportations à fort potentiel.

Les ministères tunisiens de l’Agriculture, de l’Industrie et du Commerce se sont engagés à collaborer avec le secteur privé pour mettre en place une feuille de route de trois ans pour améliorer l’accès au marché et le commerce bilatéral. L’USAID a promis d’apporter une assistance technique.

La Chambre américaine de commerce en Tunisie (AmCham Tunisia)  et le Partenariat pour un nouveau départ (PNB) ont  promis de créer trois centres d’excellence pour les céréales, l’huile d’olive et les fruits et légumes, et d’utiliser l’expertise acquise dans l’agro-industrie pour promouvoir l’accroissement du commerce.

Les  Jeunes professionnels tunisiens américains se sont engagés à fournir un webinaire de formation sur l’aptitude à l’exportation dans les 12 mois.

Facilitation des affaires

S’agissant du renforcement des petites et moyennes entreprises (PME), le gouvernement tunisien,  à travers le ministère de l’Emploi, a accepté de former et de diriger un comité de coordination interministériel/secteur privé  pour la création d’un site Web au cours des six prochains mois  décrivant les processus administratifs en faveur des PME, à commencer  par l’enregistrement des entreprises. Le site devra évoluer vers un portail d’enregistrement des entreprises en ligne et un guichet unique avec des liens vers les ressources financières et les possibilités de mentorat fournies par le secteur privé. L’USAID offrira son concours financier à travers le  BRCP.

Le Fonds tunisiso-américain de l’entreprise s’est engagé à lancer un rapport sur la facilitation des affaires au cours des  six prochains mois. Le Gouvernement tunisien a promis de suivre  les recommandations du rapport.

L’USAID a annoncé la création de 6015 emplois durables dans le  secteur privé, l’année  dernière année, et s’est engagé à en créer 6.500 autres au cours des 12 prochains mois à travers le BRCP.

La Chambre américaine de commerce en Tunisie  et le Partenariat pour un nouveau départ ont promis de créer un laboratoire pour les exportations des  PME au cours des six  mois à venir  et d’organiser une autre série de « journées de soutien aux PME ».

Croissance du secteur tunisien des TICs

Le ministère tunisien des Technologies de la Communication et de l’économie numérique s’est  engagé de soumettre à l’Assemblée des représentants du peuple une nouveau Code des télécommunications et de la communication numérique dans les six mois à venir, d’élaborer un programme de coaching avec le secteur privé pour faciliter l’entrée des investisseurs américains dans le  marché tunisien, et l’ouverture d’une représentation du programme « Tunisie Intelligente » à  Silicon Valley .

Le Gouvernement tunisien est engagé à connecter 60% des Tunisiens à l’Internet d’ici 2018.

Le gouvernement américain s’est engagé à identifier l’expertise technique dans le cadre de l’Initiative « Global Connect » en vue de soutenir la mise en œuvre de la Stratégie de la Tunisie numérique, et d’identifier les opportunités de partenariat pour aider le gouvernement tunisien à  connecter tous ses citoyens.

La Chambre américaine de commerce en Tunisie  et le Partenariat pour un nouveau départ ont promis  d’ouvrir une branche à Silicon Valley à la fin de 2016, afin de reproduire le concept de formation dispensée par le « Tunisian Business School Smart Center » dans d’autres universités tunisiennes, et mettre en œuvre un programme de formation de trois mois pour le développement des compétences au cours de  12 prochains mois.

Les parties, tunisienne et américaine, ont marqué leur engagement à approfondir les relations  économiques et de  coopération entre les États-Unis et les secteurs public et privé tunisiens. En tant que mécanisme de suivi, les deux parties ont convenu de créer deux centres de liaison, l’un au Département d’Etat, et l’autre au  ministère tunisien des Affaires étrangères, conclu le communiqué commun de la commission économique mixte tuniso-américaine.

par -
0

La Commission mixte économique  tuniso-américaine réunie vendredi à Washington, sous la présidence de la sous-secrétaire d’Etat pour la croissance économique, l’énergie et l’environnement Catherine A. Novelli et le ministre tunisien de la Formation professionnelle et de l’emploi Zied Ladhari ont souligné le partenariat économique croissant entre les deux pays,  ainsi que l’engagement du secteur privé dans le redressement de l’économie tunisienne, affirme un communiqué commun rendu public à l’issue de la réunion.

Les gouvernements et le secteur privé se sont engagés à soutenir les initiatives dans trois secteurs clés, à savoir l’agroalimentaire, les petites et les moyennes entreprises, et  l’information et les  technologies de la  communication. Les deux gouvernements ont réaffirmé leur attachement à la promotion du développement social et économique en Tunisie dans le cadre du partenariat stratégique entre les deux parties.

Nous y reviendrons

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

SPORT