Tags Posts tagged with "Attaque"

Attaque

par -
0

Les autorités américaines ont rapporté qu’une fusillade était en cours dans le sud-ouest de Houston, au Texas. Plusieurs personnes ont été blessées par balle dans un centre commercial.

Des informations rapportées par le site « RTL » relèvent que le tireur présumé a été neutralisé par les forces de l’ordre, selon les médias locaux.

Le nombre exact de blessés et la gravité de leurs blessures restent à déterminer, a précisé la police de la première ville du Texas. Un périmètre de sécurité a été mis en place par la police qui conseille d’éviter les zones de Wesleyan et Bissonnet.

par -
0

Une position de l’armée tchadienne a été attaquée dans la nuit de samedi à dimanche 25 septembre faisant quatre morts et six blessés. L’attaque attribuée au groupe jihadiste nigérian Boko Haram a eu lieu près de Kaïga à la frontière avec le Niger, rapporte RFI.

Selon des source sécuritaires, c’est en essayant de couper une piste d’approvisionnement des islamistes que les militaires tchadiens les ont obligés à sortir de leur cachette dans cette région hostile, aux confins de la rive nord du lac Tchad, près du Niger.

L’accrochage, qui n’a pas duré longtemps, a fait quatre morts et six blessés côté tchadien. « L’ennemi a abandonné sept corps sur le terrain », a indiqué à RFI l’une de ces sources.

Depuis plusieurs semaines, la force multinationale, chargée de la lutte contre Boko Haram, multiplie les opérations sur les rives du lac Tchad où les islamistes se sont réfugiés, après avoir perdu les localités qu’ils détenaient.

Ils se cachent dans les roseaux et les îles abandonnées et utilisent des sentiers pour venir discrètement s’approvisionner dans les villages, a relevé la même source.

par -
0

Selon des informations rapportées, ce mercredi 21 septembre 2016, par la chaîne RT, une personne aurait été tuée dans une attaque contre l’ambassade d’Israël à Ankara, en Turquie. L’incident s’est produit alors que deux individus tentaient d’entrer dans le bâtiment. Il s’agirait agi d’une tentative d’attaque au couteau à l’entrée de l’ambassade. L’un des assaillants aurait été tué.

Le personnel de l’ambassade s’est caché lors de cet incident. Le ministère israélien des Affaires étrangères a confirmé que le personnel était sain et sauf, a ajouté la même source.

par -
0
Express FM  a rapporté   que près de 132 jeunes dont la majorité de  tunisiens ont été tués hier à la ville syrienne

Les raids qui ont touché des camions d’aide humanitaire à l’ouest d’Alep ont fait environ vingt morts, a annoncé ce mardi 20 septembre la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), d’après Lefigaro.fr.
« Environ vingt civils et un membre du personnel du Croissant-Rouge syrien ont été tués, alors qu’ils déchargeaient une aide humanitaire vitale des camions. Une grande partie de l’aide a été détruite », a expliqué la FICR dans un communiqué.
L’entrepôt du Croissant-Rouge syrien à Orum al-Koubra a également été touché par cette attaque dont les auteurs ne sont pas encore connus.
« Nous sommes totalement effondrés par la mort de tant de personnes, y compris un de nos collègues, le directeur de notre branche locale, Omar Barakat », a affirmé le président du Croissant-Rouge syrien, Abdulrahman Attar, cité dans le communiqué.
« C’était un membre engagé et courageux de notre famille de personnel dévoué et de volontaires, travaillant sans relâche pour alléger les souffrances du peuple syrien. Il est totalement inacceptable que notre personnel et les volontaires continuent de payer un prix élevé en raison de la poursuite des combats », a-t-il ajouté.

par -
0

L’assaut d’hommes armés contre un bâtiment du centre de Kaboul abritant une organisation caritative s’est terminé et les trois assaillants ont été tués, a annoncé mardi le ministère afghan de l’Intérieur. Des informations rapportées ce mardi 6 septembre 2016 , relèvent que quarante-deux personnes dont dix étrangers ont été sauvés lors cette tentative d’attaque.

On rappelle qu’un double attentat à la bombe fait au moins 24 morts et près d’une centaine de blessés dans la journée du lundi 5 septembre. Cette opération a été revendiqué par les talibans.

par -
0

Sept membres présumés d’Al-Qaïda ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi dans une attaque de drone, probablement américain, contre une habitation de la province de Marib, à l’est de Sanaa, a annoncé le site « bfmtv » .

D’après la source en question, les attaques contre les jihadistes d’Al-Qaïda n’ont pas cessé au Yémen en dépit de la guerre qui oppose les troupes du gouvernement aux rebelles chiites Houthis, alliés aux partisans de l’ancien président Ali Abdallah Saleh. La dernière a coûté la vie à trois membres présumés du groupe le 30 août dernier dans le sud du Yémen. Une semaine avant, sept autres membres présumés d’Al-Qaïda avaient péri dans deux attaques de drone.

 

par -
0

Le ministre malien de la Défense, Tiéman Hubert Coulibaly, a été récemment  limogé, après la prise la veille d’une ville du centre du pays par des djihadistes, annoncent des sources officielles. « Le décret de nomination des membres du gouvernement est abrogé en ce qui concerne Tieman Hubert Coulibaly », rapporte la chaîne BBC.

Selon un responsable du ministère malien de la Défense, la prise vendredi de la ville de Boni, et l’attaque menée en juillet contre une base militaire à Nampala (qui avait fait 17 morts parmi les soldats), justifient la décision du gouvernement malien de mettre fin aux fonctions de Coulibaly.

D’après la BBC, le ministre de l’Administration territoriale, Abdoulaye Idrissa Maïga, a été désigné pour le remplacer. Samedi, l’armée malienne a repris le contrôle de Boni, occupée la veille par des djihadistes. La localité de plusieurs milliers d’habitants dans la région de Mopti a été survolée par deux hélicoptères de la mission de l’ONU, en soutien à l’armée malienne.

par -
0

L’identité des soldats de l’Armée Nationale tombés en martyr dans l’attaque terroriste qui a eu lieu ce lundi 29 août 2016 à jbel Sammema au gouvernorat de Kasserine a été identifiée. Ce sont :

Le caporal-chef Amen Thamri originaire de Bizerte
Le soldat de première classe Moataz Khemissi originaire de Jendouba
Le soldat de première classe Montassar Boulahmi originaire de Jenbouba

par -
0

Les corps de cinq soldats portés disparus depuis une attaque lundi dans la région de Mopti, dans le centre du Mali ont été trouvés, a annoncé les forces de l’armée malienne.

On rappelle que cinq soldats maliens étaient portés disparus depuis une attaque contre leur position, qui avait été précédée d’une embuscade contre un convoi de ravitaillement.

par -
0

Quatre individus ont été tués dans l’explosion en série de bombes, survenue  vendredi en Thaïlande, dans la station balnéaire touristique de Hua Hin.

Selon des informations rapportées par le site « Le Point.fr », le chef de la junte militaire thaïlandaise a annoncé qu’il s’agit d’une tentative de semer le chaos. »Ce n’est pas une attaque terroriste. C’est juste du sabotage local », a assuré pour sa part le porte-parole de la police nationale, Piyapan Pingmuang.

par -
0

La piste terroriste semblait écartée jeudi par la police, au lendemain du meurtre d’une Américaine lors d’une attaque couteau en plein centre de Londres, dans un contexte de craintes d’attentats en Europe.

« Jusqu’ici, nous n’avons pas trouvé de preuve de radicalisation suggérant que l’homme en garde à vue a agi pour un motif terroriste », a déclaré le chef adjoint de la police Mark Rowley.

Le jeune homme de 19 ans, un Norvégien d’origine somalienne arrêté peu après l’attaque perpétrée à Russell Square et qui a également fait cinq blessés, a agi de manière « spontanée » et « au hasard », a-t-il ajouté.

« Tout le travail que nous avons réalisé jusqu’ici montre que ce tragique incident a été déclenché par des troubles mentaux », a souligné le responsable.

 

par -
0

La police de Londres a reçu les premiers appels à 22 h 33, mercredi 3 août. Un homme seul armé d’un couteau attaquait les passants à Russell Square, près du British Museum, au centre de Londres. Cinq minutes plus tard, les forces de l’ordre étaient sur place. Elles ont pu capturer l’homme vivant, en l’immobilisant au Taser, un pistolet à décharge électrique, rapporte le site « Le Monde.fr ».

D’après la même source, une femme d’une soixantaine d’années a été traitée sur place immédiatement, mais elle a été déclarée morte sur les lieux du crime. Cinq autres personnes ont été blessées. Après avoir rendu hommage aux victimes et salué le travail des policiers londoniens, le maire de la capitale, Sadiq Kahn, a appelé dans un communiqué « au calme et à la vigilance » jeudi matin, assurant que la sécurité de Londres était« sa priorité numéro un ».

L’homme arrêté a 19 ans et est traité à l’hôpital, sous surveillance policière. L’enquête penche plutôt vers la piste d’un déséquilibré. « Les premières indications suggèrent que la santé mentale est un facteur significatif dans ce cas et c’est une des principales pistes », a déclaré vers 4 heures, jeudi, Mark Rowley, chargé des opérations spéciales à la police de Londres. Néanmoins, il n’exclut pas totalement la piste terroriste, estimant qu’il est trop tôt pour être catégorique :« Le terrorisme demeure une des pistes que nous devons explorer. »

par -
0

L’application de messagerie sécurisée « Telegram » est pointée du doigt par les autorités françaises. De par la cryptographie à laquelle elle donne accès, en permettant aux usagers d’échanger des textes, audios, photos, vidéos sans que ça puisse être décodé par un tiers (les unités anti-terroristes par exemple), elle offre aux djihadistes des possibilités infinies. Telegram est ainsi ouvertement accusé de servir la cause des organisations terroristes, Daech en tête, qui utilisent très souvent cette appli pour se soustraire à la surveillance des autorités.

Mais Telegram n’est pas le seul à subir les foudres des services de renseignement et de la justice, son concurrent WhatsApp a le même sort. En France, les unités de sécurité ont mis la main sur des fichiers audio lors des interventions ciblant Adel Kermiche, l’un des deux auteurs de l’attaque de l’église à Saint-Étienne-du-Rouvray mardi 26 juillet 2016. Une source proche de l’enquête a assuré que ces documents ont été authentifiés. Ces fichiers ont circulé dans un groupe fermé d’à peu près 200 personnes sur la plateforme privée de l’application chiffrée Telegram de Kermiche.

Ces fichiers ont démontré le haut degré de radicalisation de ce terroriste de 19 ans et ce, depuis plusieurs mois. L’écoute a aussi apporté la preuve du caractère prémédité de l’assaut qui a abouti à une prise d’otages et la mort atroce du prêtre Jacques Hamel.

Sur l’un de ces fichiers, dénommé « Plutôt hijra [exil, ndlr] ou attentat ? », échangé le 19 juillet, le jeune homme fait un long discours suite à une question qu’on lui a posée, manifestement. « Si tu veux aller au Shâm [rejoindre Daech, ndlr] c’est assez compliqué vu que les frontières sont fermées. Autant attaquer ici », lâche Kermiche, avant d’enchainer avec le modus operandi de son funeste projet.

par -
0

Selon le site du « Nouvel Observateur », le mouvement clandestin nationaliste corse du FLNC du 22 octobre a averti ce matin dans un communiqué les « islamistes radicaux de Corse » que toute attaque de leur part déclencherait « une réponse déterminée, sans aucun état d’âme » : « Votre philosophie moyenâgeuse ne nous effraie pas. Sachez que toute attaque contre notre peuple connaîtrait de notre part une réponse déterminée sans aucun état d’âme. »

Dans ce texte transmis à « Corse Matin », le groupe, qui avait annoncé en mai sa « démilitarisation », adresse aussi un « message à l’Etat français », qui aurait, « si un drame devait se produire chez nous , une part importante de responsabilité car il connaît les salafistes en Corse ».

Le groupe pointe également une responsabilité  supposée de l’Etat, en raison de son intervention en Irak et en Syrie contre Daech : « Il faudra que la France cesse sa propension à intervenir militairement et vouloir donner des leçons de démocratie à la terre entière si elle veut éviter que les conflits qu’elle sème à travers le monde ne reviennent comme un boomerang sur son sol. »

Les nationalistes assurent enfin, sans plus de précision, « avoir permis au mois de juin de déjouer un attentat sur notre territoire dans un lieu fréquenté par le public ».

 

par -
0

Des coups de feu ont été tirés ce mardi dans l’enceinte de l’hôpital universitaire de Berlin, annonce le quotidien populaire allemand Bild. Un médecin aurait été blessé sérieusement. L’auteur des coups de feu se serait suicidé, rapporte le site l’express.fr. Les unités de la police sont sur les lieux de l’attaque.

La police de la capitale allemande a confirmé les tirs survenus dans l’enceinte hospitalière, a ajouté la même source.

par -
0

L’Allemagne a de nouveau fait l’objet d’une attaque dimanche soir en Bavière. Un réfugié syrien de 27 ans souffrant de troubles psychiatriques a déclenché un engin explosif devant un restaurant, à l’entrée d’un festival de musique à Ansbach (Bavière), près de Nuremberg, faisant 12 blessés dont trois graves. L’assaillant a été tué dans l’explosion.

« Il s’agit malheureusement d’un nouvel attentat terrible, qui à coup sûr accroît l’inquiétude des gens », affirme le ministre de l’Intérieur du Land de Bavière, Joachim Hermann précisant que l’auteur de cet attentat avait l’intention d’empêcher la tenue de ce festival en plein air auquel participent plus de 2500 personnes.

De son coté, le directeur adjoint de la police d’Ansbach, Roman Fertinger, a fait savoir qu’il y a des «indices» selon lesquels des pièces de métal ont été ajoutées à l’explosif. Les éléments retrouvés dans son sac à dos étaient suffisants pour faire un grand nombre de victimes, a précisé le ministre bavarois de l’Intérieur.

Voilà qui va sensiblement compliquer la situation de la chancelière allemande, Angela Merkel, elle qui a déjà beaucoup de mal à faire avaler à ses citoyens la pilule du million de réfugiés accueillis en Allemagne en à peine un an. Une politique migratoire qui a requinqué une extrême droite xénophobe et que Merkel a payée dans les urnes…

par -
0

Les services de sécurité allemands sont toujours sur les traces de trois tireurs qui ont fait « probablement au moins six morts » et « plusieurs blessés » ce vendredi 22 juillet dans un centre commercial de Munich, au sud du pays. Les autorités se gardent de qualifier l’acte de terroriste, mais ça en a tout l’air, quelques jours après un attentat à la hache dans la même ville.

« Des témoins font état de trois personnes différentes avec des armes à feu », a déclaré la police de Munich, qui a ajouté ne pas savoir où se planquent les auteurs de la fusillade.

Les faits se sont déroulés aux alentours 18h dans un fast-food d’un centre commercial de Munich.

La police n’a pas souhaité donner un bilan officiel, elle se borne à dire que « l’intervention était en cours ».

par -
0

Une bagarre a éclaté dans la soirée du 20 juillet 2016 entre des individus, parmi eux des vendeurs clandestins de boissons alcoolisées près de la ville de Bouhajla, au gouvernorat de Kairouan, rapporte Mosaïque fm.

Le groupe a fait usage dans cette bagarre de fusils de chasse et de gaz paralysant. Un individu impliqué dans cette bagarre a pris la fuite et s’est rendu au poste de police de la ville. Le groupe a essayé de le rattraper, ils ont même tenté d’attaquer le poste de police, mais les agents sur place ont tiré des coups de sommation pour disperser la foule.

Les recherches suite à cette bagarre continuent, surtout pour arrêter les délinquants qui ont essayé d’attaquer le poste de police et ceux qui ont utilisé des fusils de chasse sans permis. Le même groupe est accusé de semer la panique chez les habitants, a ajouté la même source.

par -
0

Dix-sept soldats maliens ont péri hier dans l’attaque de leur base dans le centre du Mali, le gouvernement dénonçant une opération « terroriste coordonnée », revendiquée par deux groupes armés, un peul et un jihadiste, rapporte le site français « Le Figaro ».

L’attaque a été lancée hier « à 05h30 (heure locale) par des individus armés dont l’identité reste à déterminer » contre le camp de Nampala, ville de la région de Ségou, à environ 510 km de Bamako, la capitale.

Les autorités avaient dans un premier temps évoqué « 12 morts et une trentaine de blessés » parmi les militaires. Puis le ministre de la Défense Tièman Hubert Coulibaly, a annoncé un bilan plus élevé. « Nous avons perdu 17 hommes et déplorons 35 blessés » à Nampala, a-t-il dit à la télévision publique.

« Nous ferons en sorte que cette attaque terroriste coordonnée qui s’est portée sur nos positions à Nampala fasse l’objet d’une réponse appropriée », a assuré M. Coulibaly, indiquant que des spécialistes étudiaient les modes opératoires des assaillants et des groupes armés actifs dans la région pour les identifier.

par -
0

La police du Lincolnshire s’est déployée après que des coups de feu ont été entendus dans la ville de Spalding, où trois personnes ont trouvé la mort. Des hélicoptères médicaux, des ambulances, ainsi que des forces de l’ordre ont été déployés à l’extérieur d’un complexe sportif de la ville de Spalding au Royaume-Uni, où l’incident s’est produit, rapporte « l’agence Reuters »

 Selon un communiqué de la police, trois personnes ont trouvé la mort, dont l’assaillant. Un porte-parole de la police du Lincolshire a déclaré : «Il n’y a pas d’indication sur le fait que cette attaque ait été perpétrée par un terroriste et aucun coup de feu n’a été tiré par la police ».

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview accordée à Africanmanager, le directeur général de la promotion des petites et moyennes entreprises auprès du ministère de l’Industrie, Sadok Bejja,...

AFRIQUE