Tags Posts tagged with "Attentat de Sousse"

Attentat de Sousse

par -
0

Une messe commémorative a été célébrée ce mardi à la mémoire des touristes britanniques tués dans des attaques terroristes en Tunisie l’année dernière.

Le prince Harry  était présent à l’abbaye de Westminster, où il a déposé une gerbe de fleurs au pied du Mémorial des victimes au nom de la Reine.

Avec le  Premier ministre britannique David Cameron, il a lu des passages de la Bible au cours de la cérémonie à laquelle assistaient  les  familles des victimes ainsi que ceux qui ont survécu au massacre perpétré  à la  station balnéaire de Sousse.

38 personnes, dont 30 ressortissants britanniques, ont été tuées par un terroriste appartenant à Daech en juin 2015.

Une semaine après la tragédie, une minute de silence a été observée à travers le Royaume-Uni à la mémoire des victimes La Reine Elizabeth et le duc d’Édimbourg se sont joints à l’hommage.

Le gouvernement britannique a annoncé l’année dernière qu’il finançait la construction d’un mémorial permanent dédié aux victimes du massacre de Sousse ainsi que la création d’un site commémoratif distinct à la mémoire de tous les ressortissants britanniques tués dans des atrocités terroristes à l’étranger.

pridof

par -
0

C’est le 16 janvier 2017 que sera ouverte l’enquête officielle sur la mort de 30 touristes britanniques sur une plage de  Sousse, en juin 2015. Qu’ils aient été tués par le terroriste Seifeddine Rezgui, cela ne fait aucun doute. Mais il y avait une autre partie qui est également tenue pour responsable. Le tour opérateur Tui a-t-il fait assez pour assurer leur protection ? Et les a-t- il empêchés d’être là-bas ?

Telle est la proposition du cabinet d’avocats Irwin Mitchell, qui représente 16 des citoyens britanniques tués dans l’attaque, rapporte TTG, le site leader de l’industrie du voyage en Grande-Bretagne dans un article consacré aux suites judiciaires de l’attentat de Sousse . Il y a deux semaines, la  deuxième audience de pré-enquête sur la mort des 30 Britanniques a eu lieu à la Royal Courts of Justice,  une audience qualifiée par  Irwin Mitchell d’ «étape importante dans la procédure … ».

« Nous saluons la décision du coroner d’examiner le dispositif de sécurité à l’hôtel Riu Imperial Marhaba au moment de l’attaque en juin 2015 et au cours des mois précédents », a-t-il dit. « Au regard de l’escalade des activités terroristes en Tunisie avant l’attaque, il y a de sérieuses préoccupations au sujet du niveau des mesures de sécurité à l’hôtel. » A la suite de l’audience, les médias ont ajouté que les représentants des familles  ont évoqué la probabilité d’un procès civil à l’avenir, précise TTG.

Les avocats ont indiqué qu’ils croient qu’une telle démarche est de plus en plus probable. « Tout porte à croire que ce sera le cas », a déclaré Matt Gatenby, qui travaille chez le cabinet  Travlaw, spécialisé dans l’industrie du voyage.

Le consultant Andy Cooper, ancien responsable des  affaires publiques à Thomas Cook, a, pour sa part,  ajouté: «Si Irwin Mitchell peut faire valoir que l’hôtelier aurait dû faire plus [pour protéger les clients], alors Tui seront tenu pour responsable des carences. Il est difficile de le préconiser, mais c’est l’argument qui va être mis en avant. « 

Tui a assuré  qu’il  » contribuera pleinement à l’enquête sur la mort des 30 ressortissants britanniques tués lors des attaques terroristes à Sousse … La sûreté et la sécurité de nos clients est d’une importance primordiale pour nous. » Il a également ajouté: « Comme d’autres, nous voulons comprendre les circonstances particulières qui ont conduit à ce terrible incident. »

Que ce tour-opérateur puisse  être tenu pour responsable pour une attaque terroriste, cela est en soi  inquiétant  pour l’industrie. Les répercussions en seraient particulièrement énormes  et potentiellement dévastatrices  pour les petits opérateurs qui ne disposent pas de fonds de responsabilité civile couvrant  des destinations comme l’Egypte, la Tunisie, la Turquie,  ou même  Paris, Londres ou New York.

Cependant, il y avait un autre élément qui a émergé  de l’audience  sous forme de sonnette d’alarme. Les familles auraient demandé au  coroner de nouvelles mesures mettant en évidence le risque de terrorisme pour les futurs voyageurs, une sorte de  «système de feux de circulation» dans  les brochures de vacances.

Les avocats et les experts du secteur du voyage tout en étant convaincus qu’un tel système ne pourrait jamais fonctionner,  admettent qu’il recueillerait  probablement  le soutien du public, et pourrait constituer un motif de préoccupation.

«Je peux comprendre pourquoi les familles sont à la recherche d’un système de  ce type », a admis Gatenby. Cependant, il a ajouté: «Le genre de système dont ils parlent est semblable à ce que vous voyez sur l’emballage des aliments et je ne pense pas que le Voyage peut être appréhendé de la sorte.»

Gatenby a également souligné que politiquement, il serait un système «très difficile» à mettre en place. « Qui déciderait de la  région qui obtient le feu de signalisation,  le Royaume-Uni? L’UE?

Cooper a convenu qu’un tel système ne serait pas pratique. « Comment savons-nous où aura la prochaine attaque terroriste ? Si vous mettez un feu vert pour Madrid et une bombe y explose, devient-il soudainement rouge? Il y a très peu d’endroits où  il est sûr de se rendre.

Ila ajouté que  « c’est une solution entièrement irréalisable dans le monde d’aujourd’hui. »

« Un système de feux de signalisation tuerait  le tourisme dans la plupart des destinations, » a prévenu, pour sa part, un porte-parole anonyme d’un TO  opérant en Egypte.

« Le Foreign Office effectue déjà régulièrement des visites dans les sites touristiques en Egypte par exemple, et elles  sont très rigoureuses. Il est aux aguets et nous devons nous y fier. Je ne suis pas un expert en sécurité; je suis un tour opérateur. « 

Irréalisable ou pas, la question va revenir au premier plan de l’actualité en janvier prochain lorsque l’enquête officielle va commencer. Le moment ne pourrait pas être pire,  à la fois pour l’industrie, alors que les réservations seront à leur point culminant  autant   que pour la Tunisie, qui tente désespérément de reconstruire son image. Le Foreign Office  continue de déconseiller les voyages dans ce pays, mais la Tunisie espère qu’elle sera probablement de retour sur la carte touristique du Royaume-Uni l’année prochaine.

Comment cette affaire pourrait l’affecter  ainsi que d’autres destinations,  cela devrait être décidé en janvier prochain.

par -
0

Le vacancier britannique qui a servi de bouclier humain pour sauver sa fiancée lors de l’attentat terroriste de Sousse va  recevoir un prix récompensant son acte.  Mathew James, 30 ans, de Pontypridd, se fera décerner la Médaille d’argent de sauvetage de vies  pour son «acte remarquable de galanterie». Il recevra la médaille à la cathédrale Llandaff de  Cardiff, en juin.

 James a été touché trois fois,  à l’épaule, la poitrine et la hanche, alors qu’il protégeait sa fiancée  Saera Wilson, lors de la terrible fusillade de juin dernier à Port El Kantaoui au nord de Sousse.

Keith Dunn OBE, directeur général de l’association de premiers secours  St John Cymru-Wales , a déclaré: « Ceci est un prix extrêmement rare et prestigieux.  Mathew a fait montre de  présence d’esprit et de contrôle sous une grande pression.».

«  Cette distinction  est amplement méritée et ses actes vont  au-delà de ce que quelqu’un aurait attendu », a-t-il ajouté.

L’attaque a tué 30 Britanniques, tous des clients de Thomson ou First Choice.

par -
0
Les membres des familles des victimes à la sortie de l’audience

L’enquête judicaire sur la mort de  30 touristiques britanniques tués par un terroriste dans l’attentat de Sousse  a été renvoyée à l’année prochaine.

L’enquête devait avoir lieu en novembre de cette année, mais le juge et coroner Nicholas Loraine-Smith a affirmé qu’il y avait « une énorme quantité de travail à faire ».

Lors d’une audience de pré-enquête au Palais de justice de Londres, il s’est déclaré  « désolé » pour ce report.

Les Britanniques étaient tous les vacanciers séjournant dans la station balnéaire de Port El Kantaoui, au nord de Sousse.

Le tribunal a  expliqué que la police métropolitaine avait reçu 750.000 fichiers à partir de 40 ordinateurs et de téléphones portables saisis par les enquêteurs tunisiens, tandis que les officiers de la police judiciaire  préparaient des rapports sur chaque victime.

bard121

Le coroner a indiqué que les données devront  être examinées provenant uniquement de photos pertinentes  ou d’éléments de preuves documentaires.

Il a jugé que l’objet de l’enquête est d’évaluer la sécurité à la plage et aux environs de l’hôtel  RIU Imperial Marhaba avant et après l’attaque du Musée national du Bardo à Tunis en mars 2015, ayant fait 22 tués  dont un Britannique.

Une précédente audience avait  décidé que l’enquête doit établir,  le cas échéant,  si le  gouvernement de Grande-Bretagne et les sociétés de voyages britanniques avaient connaissance du  risque d’une attaque contre la station touristique.

Le coroner examinera également la «pertinence» de l’avis de Voyage du Foreign and Commonwealth Office pour la région.

La prochaine audience de pré-enquête devrait être tenue le 25 mai et l’enquête complète à partir du 16 janvier 2017.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Le député du bloc parlementaire Ennahdha Houcine Jaziri est d'avis que le gouvernement d’union nationale est appelé à prendre en compte les intérêts de...

AFRIQUE

0
West African Gas Pipeline (WAGP) va à terme être la plus importante infrastructure gazière en Afrique de l'Ouest et fera la jonction entre le...

SPORT

0
Lors d'une réunion tenue mardi après-midi a Tunis à l'occasion de la célébration du 20e anniversaire de l'association tunisienne de boxe française (Savate) en...