Tags Posts tagged with "Mouammar Kadhafi,"

Mouammar Kadhafi,

par -

L’ONU appelle les autorités libyennes à remettre Saïf al-Islam à la Cour pénale internationale (CPI). Le fils de Mouammar Kadhafi qui a déjà été condamné à mort par la justice libyenne pour son rôle dans la répression sanglante de 2011. C’est ce qui ressort d’un rapport publié mardi 21 février par la mission d’appui de l’ONU en Libye et du Haut-Commissariat aux droits de l’homme.

Le rapport onusien parle de « défaillances » et identifie de « graves violations » : longues périodes de détention au secret et allégations de torture. Des avocats se sont plaints de difficultés à rencontrer leur client en privé.

Le droit à la défense a également été compromis par le fait qu’aucun témoin de l’accusation n’a été appelé à témoigner devant la cour, ajoute le rapport.

En outre, le système judiciaire libyen ne prévoit pas de procédure d’appel. Seulement, un pourvoi en cassation. L’affaire ne peut donc pas être examinée au fond, mais seulement sur des questions de droit.

« La justice et le peuple libyen ont ainsi laissé passer une importante occasion de se confronter aux accusés et d’engager une réflexion sur les actes de l’ancien régime », explique le Haut-Commissaire aux droits de l’homme.

Les Nations unies recommandent donc aux autorités libyennes de remettre Saïf al-Islam à la Cour pénale internationale.

par -

Cela fait des années que les juges essayent de coincer l’ex-président français, Nicolas Sarkozy, dont le nom a été cité fréquemment dans une sombre affaire de financement occulte de sa campagne de 2007 par le défunt guide libyen, Mouammar Kadhafi. Avec le témoignage accablant de l’homme d’affaires franco-libanais Ziad Takieddine, la justice a peut-être du grain à moudre pour inquiéter Sarkozy, qui se démène actuellement pour être le champion de son camp – Les Républicains – à la présidentielle d’avril 2017.

Takieddine, qui a mis en relation Sarkozy et Kadhafi en 2005, a affirmé, dans un entretien filmé avec Mediapart, s’être rendu au ministère de l’Intérieur à deux reprises, en 2006 et en 2007, avec des mallettes bourrées d’argent (l’ex-président était à l’époque ministre de l’Intérieur), 5 millions d’euros au total.

Ce mardi 15 novembre, l’homme d’affaire franco-libanais a déclaré : “J’ai découvert des choses qui ne méritent plus d’être cachées”, en ajoutant qu’il a décidé de “raconter exactement les faits à la justice”. Il a indiqué que ce pactole, « qu’il a remis en mains propres », avait été préparé par le régime syrien. Pas avare en détails, il a précisé qu’il a donné cet argent, à deux reprises, à Claude Guéant, qui était le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur. Takieddine a affirmé être revenu une troisième fois, en janvier 2007, pour cette fois remettre à Sarkozy en personne, dans le logement privé du ministre de l’Intérieur, une valise.

De l’eau au moulin des juges

Mais ce n’est pas fini, Takkieddine livre aussi des éléments précis sur le modus operandi de cette étrange valse de mallettes. Il affirme que c’est Abdallah Senoussi, l’un des patrons des services secrets libyens, qui lui donnait les valises, organisait son voyage en avion, son passage à la douane et son débarquement place Beauvau, à Paris. Il a ajouté qu’il est disposé à tout déballer devant la justice pour « raconter exactement les faits de l’intérieur”. “Je veux dénoncer l’État mafieux dans lequel on est en train de vivre. Je n’en peux plus” lâche-t-il.
“Pourquoi et comment se fait-il, qu’un type comme celui-là puisse prétendre encore une fois à la présidence de la République ? Le peuple français doit réagir !”. A noter que jusqu’ici, Takieddine refusait catégoriquement de mouiller Guéant et Sarkozy, mais il semble décidé à vider son sac. La raison de ce revirement spectaculaire ? On ne la connait pas, pour le moment. Mais toujours est-il que les confidences de cet homme, qui a piloté la signature de nombreux contrats sécuritaires ou pétroliers entre la France et la Libye, est du pain béni pour les juges…

A noter que Senoussi avait déjà déclaré devant la Cour pénale internationale avoir eu vent d’un transfert d’argent de 5 millions d’euros au profit de Sarkozy, en 2006 et 2007 et que Takieddine avait joué les bons offices…
“À ce propos, je dois préciser que Sarkozy m’a, en personne, demandé d’éviter que Saïf Kadhafi ou Bachir Saleh ne soient mis au courant », avait précisé Senoussi. « Et jusqu’à la livraison de la somme, rien n’a en tout cas filtré. Mais je confirme que cette somme a bien été réceptionnée par Sarkozy”, avait-il ajouté.

Mediapart a pris contact avec Guéant, qui a démenti énergiquement les révélations de Takieddine. Quant à Sarkozy, il a préféré garder le silence… jusqu’à son prochain passage devant le juge. Ce qui est sûr c’est que ce nouveau pavé dans la marre complique sensiblement la reconquête du palais de l’Elysée…

Barack Obama a exclu vendredi à Londres l’envoi de troupes au sol en Libye.

« Il n’y a aucun projet pour (envoyer) des troupes au sol en Libye », a déclaré Barack Obama lors d’une conférence de presse avec le premier ministre britannique David Cameron.

« Je ne pense pas que cela soit nécessaire. Je ne pense pas que ce cela serait bien accueilli par le nouveau gouvernement (libyen). Ce serait envoyer le mauvais signal ». AFP

Par ailleurs, le journal alloconakry.com a rappelé que le mois dernier Barack Obama, qui doit quitter ses fonctions de président en janvier 2017 après huit ans d’exercice, a jugé que sa “pire erreur” avait “probablement” été le manque de suivi après l’intervention militaire en Libye de 2011 et critique Nicolas Sarkozy sur cette intervention,  rappelant que depuis l’assassinat Mouammar Kadhafi en 2011 et le renversement de son régime, la Libye est plongée dans le chaos.

Le renversement du régime libyen est considéré aujourd’hui comme la cause principale de l’instabilité au Mali, l’expansion du terrorisme international et la crise actuelle des réfugiés en Europe. Par ailleurs, l’État libyen s’est effondré, les milices rivales se disputent le pouvoir, et Daech a profité de la situation pour monter en puissance.

À cause des crimes qui ont été commis en Libye durant les opérations de l’OTAN en 2011, des organisations des droits de l’homme en Afrique estiment que Nicolas Sarkozy doit être jugé pour son rôle dans ces crimes contre un pays souverain. AFP

par -
Le site Celebrity Net Worth a établi un classement des hommes les plus riches de l’histoire. Au top 10 des plus riches

Le site Celebrity Net Worth a établi un classement des hommes les plus riches de l’histoire. Au top 10 des plus riches, on trouve Mouammar Kadhafi, ex-leader libyen (1942-2011) qui occupe le 8ème rang avec une fortune de 200 milliards de dollars.

Dans le top 5 de cette liste, on trouve en première positin, Mansa Musa, empereur malien (400 milliards de dollars), suivi par la famille Rotschild, dynastie de banquiers et financiers (350 milliards de dollars), John D. Rockfeller, industriel, (340 milliards de dollars), Andrew Carnegie, industriel, (310 milliards de dollars) et le Tsar Nicholas II de Russie, dernier empereur de Russie, avec 300 milliards de dollars.

par -

Mouammar Kadhafi est mort, jeudi, des suites de ses blessures, a annoncé le nouveau régime libyen.

L’ancien dirigeant libyen était en train de tenter   de fuir la ville de Syrte lorsque son convoi a été bombardé par l’OTAN. Kadhafi et plusieurs gardes du corps auraient alors trouvé refuge dans un tunnel, où ils ont été retrouvés par des combattants du CNT. Il aurait succombé peu de temps après à ses blessures.

Son corps a été transporté à Misrata, affirme la chaîne de télévision par satellite Al Arabia.

L’un des fils, Moutassim Kadhafi, aurait également été tué, selon un commandant du CNT. Plus tôt, la chaîne Al-Jazira avait affirmé qu’il avait été capturé vivant à Syrte.

L’autre fils de Kadhafi, Saïf al-Islam, serait toujours en vie. Présenté comme son successeur, il se trouverait toujours en Libye, dans le sud du pays, dans le désert.

par -

Le colonel  Mouammar Kadhafi est décédé dans la matinée du jeudi 20 octobre lors d’un accrochage avec des combattants libyens à Syrte. Selon l’agence Reuters, citant un membre du CNT, le colonel est mort des suites de ses blessures. La mort de Kadhafi, au pouvoir depuis septembre 1969, n’a pas été confirmée officiellement.

Une source diplomatique a indiqué à l’AFP que des vérifications sont en cours pour confirmer des informations du CNT selon lesquelles un convoi dans lequel se trouvait Kadhafi a été stoppé par les frappes des appareils de l’Otan et qu’il aurait été blessé et capturé à ce moment-là.

par -

Le dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi a été capturé jeudi à Syrte et est gravement blessé, selon un commandant des forces du nouveau régime dans cette ville à l’est de Tripoli et une télévision libyenne, cités par l’agence France presse.

« Kadhafi a été arrêté. Il est gravement blessé mais il respire encore », a déclaré à l’AFP Mohamed Leith, un des commandants venus de Misrata, à l’ouest de la ville de Syrte, affirmant avoir vu Mouammar Kadhafi de ses propres yeux, qui portait un costume kaki et était coiffé d’un turban.

De son côté, la télévision libyenne « Libye Libre » a affirmé que « Kadhafi a été arrêté en même temps que son fils Mouatassim ainsi que Mansour Daou (le chef des services de sécurité intérieure), et Abdallah Senoussi », le chef des renseignements libyens, dans la ville de Syrte.

Il n’était pas possible dans l’immédiat de confirmer officiellement auprès du Conseil national de transition (CNT), la capture de Kadhafi et de ses proches.

L’annonce de ces arrestations est intervenue alors que la ville de Syrte, dernier bastion du régime déchu et région natale de Mouammar Kadhafi, était en train de tomber aux mains des combattants du CNT.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

AFC s'apprête à investir 30 millions d'EUR dans des améliorations essentielles apportées à l'infrastructure de transport de la Guinée

Africa Finance Corporation (AFC), une grande institution multilatérale panafricaine de financement et de développement de projets, annonce aujourd'hui ses résultats pour l'exercice financier 2016.Une...

SPORT