Tags Posts tagged with "réseaux sociaux"

réseaux sociaux

par -

Ce qui fait du bruit en ce moment sur les réseaux sociaux, c’est une conversation téléphonique dans laquelle Nabil Karoui, propriétaire de la chaîne Nessma Tv, aurait révélé que Hafedh Caïd Essebsi, le patron auto-proclamé de Nidaa Tounes, l’aurait sollicité pour attaquer un leader du parti.

Par ailleurs Karoui aurait affirmé qu’il a joué un rôle très important dans l’accession de Béji Caïd Essebsi au pouvoir en 2014. Et d’ajouter que son fils, Hafedh Caïd Essebsi, aurait revendiqué le droit de piloter Nidaa Tounes à sa guise du seul fait que son père est le président de la République.

A noter que cette vidéo a été publiée une heure après la diffusion de l’interview de BCE sur la chaîne Nessma Tv…

par -

Comme il est de coutume en Turquie, les autorités ont jeté leur dévolu sur Twitter, Facebook, WhatsApp ou encore YouTube. Les perturbations ont commencé vendredi dernier et sont montées crescendo durant le week-end, rapporte Turkey Blocks, une organisation spécialisée dans la surveillance de la censure du Web.

Le gouvernement a frappé en même temps qu’il arrêtait une dizaine de députés du HDP, le parti pro kurde. La méthode, le throttling, est désormais très rodée. Ralentir l’accès aux sites en réduisant la bande passante à disposition jusqu’à les rendre complètement inutilisables.

Le Premier ministre turc, Binali Yildirim, cité par le journal français L’Express, n’a pas pas avoué la manoeuvre, mais a admis que le gouvernement pourrait « avoir recours à ce type de mesures pour des raisons de sécurité ». Admirez la nuance… et la pirouette! Yildirim a ajouté qu’il s’agissait de « mesures temporaires. Une fois que la menace aura été éliminée, tout reviendra à la normale ».

par -

Les Marocains vont retrouver l’accès à WhatsApp, Skype, Google et bien plus encore. Ces réseaux sociaux, appelés aussi VOIP (voice over internet protocol providers) ont fait leur retour au Maroc, pour la plus grande joie des internautes du royaume chérifien. Et cela grâce à la COP22.

Il y a six mois que ces plateformes d‘échange étaient bloquées par l’agence de régulation des télécommunications, qui les accusait de faire de la concurrence déloyale aux réseaux télécom classiques du royaume, étant donné l’aspect gratuit des VOIP. La Maroc ne compte pas moins de 16 millions d’abonnés à Internet, soit près d’un marocain sur deux.

Depuis le déblocage des réseaux sociaux, les internautes ont l’agréable surprise de constater que leurs applications préférées fonctionnent à nouveau. Ils sont plusieurs à ne  pas cacher leur joie de pouvoir à nouveau contacter ses proches à l’étranger : « j’utilise Skype pour parler avec ma famille en France. Eh bien, on était en souffrance. Maintenant, c’est bon », s’est réjoui un jeune.

Source : afriquinfos

par -

Selon une étude menée par l’Association tunisienne de lutte contre la corruption, l’utilisation des véhicules administratifs a augmenté d’une manière considérable entre 2012 et 2015, en comparaison avec le nombre d’employés dans la fonction publique. Ce sont 11 mille voitures administratives qui ont été exploitées dans cette période. Des experts tunisiens ont affirmé, à maintes reprises, que la rationalisation des dépenses publiques, à travers l’annulation des bons d’essence et des voitures de fonction accordés aux agents de l’Etat, permettra de réaliser un gain de 1.5 milliard de dinars par an pour l’Etat tunisien.

2

La prolifération du phénomène de l’exploitation des véhicules administratifs pour des affaires personnelles a attiré l’attention d’un grand nombre de Tunisiens qui ont lancé des appels à la publication de photos illustrant ces dépassements sur les réseaux sociaux. Cette initiative a pour objectif d’inciter les parties concernées (ministère de l’Intérieur, de l’Equipement, de l’Agriculture, de la Défense….) à sanctionner les auteurs des infractions.

C’est dans ce contexte qu’une vague de protestations enfle depuis quelques jours et les citoyens ont publié sur les réseaux sociaux une centaine de photos affichant l’’immatriculation des véhicules exploités en dehors des heures de service.

3

Dans une déclaration accordée ce mercredi 14 septembre 2016 à Africanmanager, le directeur du corps du contrôle général des domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Ramzi Jalel, a affirmé que le taux d’exploitation illégale des voitures de fonction pendant l’Aïd est estimé à 13%, expliquant que 13 cas de dépassements sur 94 voitures ont été constatés sur la station de péage de Mornag et 4 dépassements sur 25 à Medjez el-Bab pendant cette période.

4

Fête de l’Aïd : 340 véhicules administratifs interceptés par les autorités

Au moins 340 véhicules administratifs ont été interceptés par les autorités sécuritaires pour plusieurs dépassements qui ont été constatés durant la fête de l’Aïd Al Idha, rapporte, ce mercredi 14 septembre 2016, le site « Achourouk Online ».

On rappelle qu’une équipe d’agents relevant du  ministère des domaines de l’Etat a mené conjointement avec les unités sécuritaires une campagne de contrôle des voitures de fonction au niveau de la station de péage de Mornag et l’autoroute Tunis Medjez El Bab.

par -

Les fans de la marque Lotus prennent le pouvoir. En effet pour marquer les 50 ans de ses quartiers généraux d’Hethel et de son usine, le fabricant va sortir une série limitée de son Evora 400 dont le design a été choisi par les adeptes de la marque, qui ne se sont pas fait prier sur les réseaux sociaux.

Avec le programme de personnalisation de ses modèles, Lotus Exclusive, le constructeur s’en donne à coeur joie et sort des sentiers battus, ce qui donne des sportives hors normes, aux courbes et aux couleurs très improbables. Pour son Evora 400, les fans ont été sollicités. Un sondage sur Facebook, Instagram et Twitter, sur la base des modèles du véhicule, a permis de se fixer sur les goûts des fans. Et le résultat est plutôt bluffant.

Les internautes ont jeté leur dévolu sur un thème bleu et orange, qui évoque les couleurs arborées par les pilotes de course dans les années 1960. Un look donc résolument rétro, qui frappe par le contraste avec le design moderne de l’Evora 400.

Jean-Marc Gales, PDG de Lotus, a déclaré que la production va être lancée, mais en série très limitée. « Nous ne prévoyons de produire que 10 de ces Evora 400 au total. Très rares, elles vont devenir très désirables ».

Pour le fabricant l’affaire est très intéressante en termes de produit d’appel pour « vendre » son programme de personnalisation.

A signaler que l’Evora 400 est doté d’un V6 3.5 litres propulsé par 400 chevaux et 410 Nm. Elle peut passer de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes et 300 km/h en pointe.

par -

Les fuites des sujets du baccalauréat sur les réseaux sociaux font des vagues actuellement en Algérie. Trente et une personnes, accusées d’avoir trempé dans ces fraudes, ont été arrêtées, a fait savoir le ministère de l’Éducation nationale hier jeudi 2 juin. Le gouvernement est assailli par les appels à l’invalidation des examens, mais il est inflexible : Les épreuves iront jusqu’au bout.

L’affaire est montée en intensité du 30 mai au 2 juin 2016, avec un flux très dense de fuites. Les enquêteurs ont pu remonter jusqu’aux suspects grâce aux adresses IP. Les investigations sont toujours en cours pour tenter de déterminer leur niveau de responsabilité dans cette fraude qui a pris des proportions gigantesques.

Des sujets comme ceux des sciences naturelles, d’histoire-géographie, de langue française et de sciences islamiques, ont été ventilés sur Facebook bien avant la remise officielle des épreuves dans les salles d’examen, dit la presse algérienne. Cette affaire ternit un examen national que la ministre de l’Éducation nationale, Nouria Bengharbit, jurait de rendre neutre, égalitaire et irréprochable. Pour cette fois c’est raté…

Du pain béni pour les adversaires de la ministre

Pour couronner le tout, une page sur Facebook, intitulée « Urgent baccalauréat annulé », a accru le trouble ambiant, forçant l’Office national des examens et concours (ONEC) à sortir du bois pour démentir formellement et fermement ces bruits, demandant au passage des sanctions très sévères à l’encontre des fraudeurs.

L’affaire a même pris une tournure très politique ; la ministre, qui avait pourtant fait ce qu’il fallait pour renforcer les contrôles dans les salles d’examen, est en train d’être broyée par la machine mise en branle par ses adversaires islamo-conservateurs. Il est vrai que le torchon brûle depuis août dernier, quand elle a jeté sur la place publique le débat sur la réforme du système éducatif, notamment le sujet explosif de la darija.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE

SPORT