Tags Posts tagged with "trafic de drogue"

trafic de drogue

par -

L’unité centrale de lutte contre les stupéfiants, relevant de la Garde nationale a démantelé, mardi 17 janvier 2017,  un réseau spécialisé dans le trafic de drogue à Tunis, annonce un communiqué du ministère de l’Intérieur, rendu public, ce mercredi.

1450 pilules d’ecstasy et un véhicule de transport en commun (louage) que les suspects utilisaient pour leur déplacement ont été saisis.

Après consultation du ministère public, les 6 membres de ce réseau ont été placés en garde à vue et une information judiciaire a été lancée à leur encontre.

par -

Des enquêtes menées par des services spécialisés étrangers dans le terrorisme font état d’une relation très étroite entre les groupes terroristes et les barons de la drogue. Ces investigations ont permis d’établir que ces groupes utilisent ce commerce illégal pour s’acheter des armes et des explosifs ou même pour mener des attentats suicides, tout en consommant les stupéfiants.

Qu’il s’agisse du fléau du terrorisme ou du trafic de drogue, il faut chercher les causes au niveau interne. Ghazi Moalla, spécialiste des affaires libyennes, a confié à Africanmanager que des mafias de la contrebande fournissent les drogues aux membres de « Daech » en Libye. Il a ajouté que la commercialisation des drogues « dures » (cocaïne, héroïne) se passe dans le Sahara libyen, notamment au niveau des frontières nigériennes et tchadiennes.

Sur un autre volet, il a affirmé que des terroristes de différentes nationalités se sont retranchés sur les frontières tuniso-libyennes. Il a par ailleurs assuré que les unités sécuritaires et militaires tunisiennes sont toujours vigilantes et sont prêtes à mettre en échec toute tentative d’infiltration terroriste du côté libyen.

Les « daechiens » prennent de la drogue avant d’agir

Des experts en sécurité avaient, à maintes reprises, affirmé que de la Syrie à l’Arabie saoudite, en passant par la Jordanie et la Libye, le « captagon » suscite crainte et convoitise. Ce dérivé serait la principale source de financement du groupe armé de l’État islamique et demeure un puissant appui pour les kamikazes avant qu’ils mènent leurs attentats-suicides.

Aujourd’hui, la Syrie est devenue la plaque tournante de la production et l’exportation du « captagon », très facile à contrefaire. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il s’agit d’une  petite pilule blanche qui permet d’oublier la douleur et la peur. Ce médicament créé en 1963 était initialement prescrit pour soigner les troubles de la concentration et la narcolepsie, avant d’être placé sur la liste des substances psychotropes.

par -

Des unités de la police judiciaire de Sousse ville ont arrêté, vendredi 29 mai 2016, un jeune délinquant faisant l’objet de six mandats de recherche, pour braquages et trafic de drogue.

Une source sécuritaire a déclaré à Jawhara fm que le jeune délinquant, âgé de 33 ans et originaire de Kazmet à Bouhssina, avait menacé hier par une épée un enfant de 16 ans et lui a confisqué sa moto.

En état d’ébriété, il a également menacé, dans la matinée de dimanche et par la même épée, les habitants de son quartier.Selon la même source sécuritaire, le délinquant a été arrêté et transféré au district sécuritaire de Sousse.

 

par -
Le Cheikh de la mosquée de la Zitouna

Le ministère de l’Intérieur a annoncé dans un communiqué rendu public ce mercredi 27 avril 2016 sur sa page Facebook officielle le démantèlement à Hammam Lif, du gouvernorat de Ben Arous, d’un réseau composé de trois personnes impliquées dans le trafic de drogue. Il s’agit d’un homme et deux femmes dont l’un fait l’objet de 7 mandats de recherche pour trafic de drogue, violences et vols.

Les suspects ont reconnu avoir consommé et vendu de la drogue. Ils ont été mis en garde à vue en attendant d’être présentés devant le tribunal, indique le même communiqué.

par -

Le ministère de l’Intérieur a annoncé  dans un communiqué rendu public, ce lundi 25 avril 2016, que les unités sécuritaires ont arrêté  lors d’une vaste campagne sécuritaire menée le 24 avril , quelque 283 personnes recherchées pour diverses affaires ( vol, agression, trafic de drogue…).

Le MI a ajouté que lors de cette opération, 9 voitures volées, 229 motos ont été saisis par les agents de sécurité.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Il est impératif que les gouvernements africains adoptent des stratégies cohérentes et des plans de développement nationaux qui répondent aux défis de la croissance,...

SPORT

L’équipe nationale des Comores a décroché son billet pour la phase de groupes des qualifications pour la CAN-2019 de football après son match nul...