AccueilLa UNEL'UE place les migrants tunisiens dans la case danger, et l'assume publiquement...

L’UE place les migrants tunisiens dans la case danger, et l’assume publiquement !

Fabrice Leggeri, directeur de l’agence européenne de garde-côtes et garde-frontières (Frontex), a alerté lors d’une conférence de presse récemment tenue sur l’augmentation d’un risque pour la sécurité en Europe du fait de l’arrivée de migrants «non détectés», notamment d’origine tunisienne et algérienne. Selon un article paru mercredi 28 mars 2018, sur le site de l’agence de presse privée espagnole Europa Press, Leggeri a indiqué : «Nous sommes vraiment conscients que les préoccupations sécuritaires ainsi que les menaces terroristes ne sont pas moins élevées que les années écoulées. Actuellement, il y a un risque plus accru de trafics de drogues et d’éventuelles menaces terroristes dues aux arrivées incontrôlées et au regard de la situation de l’État islamique en Syrie et en Irak« , a-t-il dit.

- Publicité-

Et d’ajouter : «Il s’agit de grandes menaces qui pèsent lourdement sur la sécurité de l’Europe. Ces flux non détectés en provenance d’Algérie et de Tunisie sont devenus inquiétants. Pour y faire face, l’agence Frontex a lancé un nouveau système de surveillance aérienne avec ses propres avions. Une méthode pertinente», selon ses dires, « pour détecter avec précision l’arrivée de ces migrants algériens et tunisiens», a-t-il encore avancé.

Toujours selon l’agence de presse Europa Press, Leggeri a annoncé que 6000 migrants ont débarqué de manière clandestine en Italie depuis le 1er janvier 2018, soit 62% de moins que l’an passé. La majorité de ces migrants sont originaires d’Érythrée (1500) ; Frontex a également constaté une arrivée croissante de Tunisiens (1200), une tendance jugée «nouvelle» par l’agence européenne de garde-côtes et garde-frontières.

La Libye (71%) et la Tunisie (20%) sont les deux premiers points de départ vers l’Italie. Les deux pays sont suivis par la Turquie (5%), puis l’Algérie et la Grèce (2%), qui comptabilisent un nombre beaucoup moins élevé de ressortissants tentés par la dangereuse aventure de la traversée des mers pour un avenir meilleur, mais seulement dans la tête de ces malheureux…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,561SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles