Tags Posts tagged with "Zarzis,"

Zarzis,

par -

Quelque 126 clandestins africains ont été sauvés, samedi 27 mai 2017, au large de Zarzis par l’Armée de mer, à la suite d’une alerte émise par un bateau de pêche tunisien.

Selon le porte-parole du ministère de la défense nationale, le lieutenant-colonel Belhassan Oueslati, l’embarcation des migrants clandestins a rencontré des difficultés, alors qu’elle était à 80 kilomètres des côtes de Zarzis.
L’embarcation a été conduite vers le port commercial de Zarzis, alors que les 126 migrants ont été délivrés à la garde nationale, d’après la même source.

par -

L’Institut National de la Météorologie (INM) a annoncé, dans un communiqué, qu’une secousse tellurique d’une magnitude de 4.4 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistrée, jeudi 4 mai 2017, à 09h26mn minutes (heure locale) au large des côtes Est de Zarzis.

D’une latitude de 33.46 degrés et d’une longitude de 11.37 degrés, cette secousse a été ressentie par les habitants de la région, indique le même communiqué.

par -

Une frégate de la marine nationale a intercepté hier soir, samedi 5 novembre 2016, un bateau de pêche libyen avec 14 pêcheurs égyptiens à bord

Le bateau pêchait illicitement dans une zone de pêche au large de la ville de Zarzis. L’embarcation et les pêcheurs ont été conduits au port de Sfax pour poursuivre les mesures, a indiqué Belhassen Oueslati, porte-parole du ministère de la Défense nationale, dans une déclaration à Mosaïque Fm.

par -

Les unités de la police judiciaire de Zarzis, du gouvernorat de Médenine, sont parvenues à l’aube de ce samedi 15 octobre 2016 à saisir 15 mille paquets de cigarettes de contrebande, rapporte Jawhara Fm, citant une source sécuritaire.

La marchandise était minutieusement cachée à l’intérieur d’un camion-citerne que le conducteur a laissé non loin d’une station de service de la région, indique la même source.

par -

Le ministre de la Défense nationale Farhat Horchani a inauguré mardi, au cours d’une cérémonie organisée à la base maritime de Bizerte, le navire support de plongée  » Zarzis  » en présence des cadres militaires et des représentants du chantier naval italien  » Vittoria  » qui a construit le navire dans le cadre de la coopération Tunisie-Italie.
Dans une allocution prononcée à cette occasion, Horchani a souligné la volonté des autorités italiennes à développer les relations de partenariat avec la Tunisie notamment dans le domaine militaire, particulièrement, le renforcement des capacités opérationnelles de la marine tunisienne.
 » L’institution militaire est déterminée à promouvoir la formation professionnelle dans l’armée et à diversifier ses domaines « , a-t-il affirmé faisant état de la présence de 12 centres de formation professionnelle sur l’ensemble du pays.
Dans ce contexte, il a indiqué que le centre de formation professionnelle dans le domaine de la plongée et des travaux sous-marins à Zarzis, qui sera opérationnel en janvier 2018 ne manquera pas d’appuyer les efforts entrepris dans ce domaine.
Selon le ministre, le gouvernement tunisien s’est chargé de la réalisation de l’infrastructure de base de ce centre en mobilisant une enveloppe de 13 millions de dinars alors que la partie italienne avait déjà fourni tous les équipements nécessaires dont le navire support de plongée  » Zarzis « .
Le navire support de plongée,  » Zarzis « , long de 36 mètres avec une vitesse de 17 nœuds (32km/h) est doté de quatre chambres de compression à bord. Il pèse 230 tonnes et comporte un équipage de 31 personnes outre un système de positionnement très développé selon une note distribuée à cette occasion.

par -
Dans un communiqué rendu public lundi

« Plus de 31 mille Tunisiens ont passé leurs vacances dans la station balnéaire Djerba/Zarzis durant le mois de juillet dernier. Durant cette période, les hôtels ont affiché presque complet ».

S’agissant des touristes étrangers, 46 mille Russes ont séjourné à Djerba, ils sont suivis par les Français – plus de 9 mille – et les Allemands  – 5 mille visiteurs. « Il y a une reprise touristique notable et nous comptons aussi sur les mois d’août, septembre, octobre pour relancer davantage le tourisme dans l’île de Djerba », a déclaré Ahmed Kalboussi, délégué régional du tourisme à Djerba, ce vendredi 12 août 2016 à Africanmanager.

par -

Un centre polyvalent de pêche artisanale a été inauguré, mardi, à l’école de pêche de Zarzis dans le cadre du projet tuniso-italien NEMO pour le développement des zones côtières frontalières.

Financé par le ministère italien des affaires étrangères (800 mille euros), le centre comprend notamment un atelier de formation, une salle de réunion, un foyer, un musée de la pêche et un restaurant servant les divers produits halieutiques de la région.

Ce nouveau projet vise, en particulier, le développement des communautés de pêcheurs dans la région, l’amélioration de leur situation et leurs revenus ainsi que l’encouragement des jeunes à exercer cette activité.

Selon le réseau tunisien de la pêche artisanale durable, cette activité compte près de 40 mille petits-pêcheurs, soit 70% des pêcheurs en Tunisie. TAP

par -

Un centre polyvalent sera inauguré mardi à l’école de  pêche doit être de Zarzis. Le nouveau projet comprend un musée dédié à la pêche, une salle de réunion pour la formation et un restaurant servant des produits locaux typiques et les poissons de la région. Le centre a été construit dans le cadre du projet NEMO visant à renforcer le développement socio-économique transfrontalier dans les communautés côtières de Libye, de Tunisie et d’’Egypte par la valorisation et la relance du secteur de la pêche.

En Tunisie, le projet, financé par le ministère italien  des Affaires étrangères italien avec un don du Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes (CIHEAM) et la collaboration de la Direction générale de  la pêche et l’aquaculture de Tunisie , vise à promouvoir le développement socio-économique durable dans la région de Médenine à travers la valorisation d’un centre polyvalent pour les communautés côtières de Zarzis, la relance des organisations professionnelles de pêche, l’amélioration des revenus grâce à la formation des  pêcheurs locaux et leur initiation à la commercialisation de leurs produits.

Le projet de coopération découle de la volonté du gouvernement italien d’allouer  un financement spécial au bénéfice des jeunes dans les pays du Printemps arabe, selon la directrice de l’agence italienne pour la coopération au développement en Tunisie, Cristina Natoli. « Dans ces pays, la phase de transition politique a augmenté la migration vers l’Italie et l’Europe et les activités illégales sur les  frontières avec la Libye, » a-t-elle ajouté dans une déclaration à l’agence de presse ANSAmed.

 » C’est pourquoi cette initiative vise à accompagner les structures  locales dans leur tâche d’orienter les communautés rurales côtières vers de nouvelles activités génératrices de revenus  complémentaires à celles existantes, permettant aux bénéficiaires de ne pas abandonner leurs racines pour chercher fortune à l’étranger», a-t-elle souligné. Les activités se concentrent sur le gouvernorat de Médenine, d’où de nombreux jeunes migrent vers l’Italie, en vendant souvent leurs bateaux de pêche pour réunir l’argent nécessaire pour gagner les côtes européennes. Ces migrants sont des enfants des pêcheurs ou d’agriculteurs qui ne sont plus à même de  saisir les opportunités offertes par les secteurs traditionnels, alors qu’en fait, la pêche locale et les ressources agricoles ont un grand potentiel.

NEMO, lancé en mars 2014 pour se poursuivre jusqu’à février 2017, est financé à hauteur d’environ 800.000 euros, et exerce ses activités en plein partenariat avec le gouvernement tunisien et  la Direction générale de la pêche.

par -

Une équipe d’experts internationaux qui a visité récemment les régions de Zarzis, Djerba, Ajim et Ben Guerdane (gouvernorat de Médenine) a indiqué que « l’éradication de ce fléau est difficile mais qu’il est possible d’en limiter la prolifération ».

Pour ce faire, ont-ils dit, il y a lieu d’utiliser des traitements répondant aux normes scientifiques de sécurité qui préservent la santé de l’homme et l’environnement.

Zarzis est considérée depuis des dizaines d’années comme la région la plus touchée par ce phénomène.

  L’équipe d’experts (français et marocains) ont inspecté les zones de prolifération le jour et la nuit afin d’élaborer un rapport à la lumière duquel sera réalisée une étude qui présente des recommandations pour lutter contre ce phénomène.

par -

Une équipe d’experts internationaux a débarqué, mardi 27 avril 2016,  à Zarzis, relevant du gouvernorat de Médenine, pour se pencher sur la prolifération inexpliquée des rats dans la région depuis 2002, rapporte Mosaïque fm.

La prolifération des rats préoccupe particulièrement les habitants de Zarzis, qui craignent les éventuelles répercussions de ce phénomène sur la situation sanitaire dans la région.

A noter que le conseiller municipal et vice-président de la mairie de Zarzis, Moez Abicho, avait appelé à déclarer la ville zone de danger national nécessitant une intervention urgente de plusieurs ministères, a ajouté la même source.

par -

Les gardes-côtes libyens ont saisi, jeudi soir, trois bateaux de pêche avec à bord 32 marins pêcheurs de Zarzis qui étaient partis la veille du port de la ville, selon la garde maritime de la région. Les trois bateaux saisis ont été conduits au port Zaouia en Libye pour prendre les dispositions réglementaires relatives à l’entrée dans les eaux territoriales, a indiqué le défenseur des droits humains, Mustapha Abdelkebir.Les pêcheurs seront libérés ultérieurement, a-t-il assuré.

TAP

par -

Samedi en début de soirée, à Zarzis, à l’issue d’une rencontre sportive qui a opposé l’Espérance Sportive de Zarzis et l’US Ben Guerdane, une brigade de police mobile s’apprêtait à rentrer au bercail après avoir géré la sécurité dans le stade.

Le véhicule de la brigade fonce sur une moto percutant mortellement deux jeunes hommes à bord. L’un d’eux est mort sur le coup. Il n’avait que 15 ans. Son camarade, âgé de 18 ans, transporté d’urgence à l’hôpital régional de Zarzis, n’a pas survécu à ses blessures.

Selon les témoignages recueillis par Shems Fm et Mosaïque Fm, l’accident n’a rien à voir avec une course poursuite. Les deux victimes auraient été écrasées involontairement parce qu’il n’y avait pas de feu arrière rouge sur la moto.

Par contre, les habitants de Zarzis se sont attroupés devant le poste de police, pour protester contre, d’après eux, une campagne policière menée contre les propriétaires de motos immatriculées.

Les protestataires, étant convaincus que la voiture de patrouille a percuté intentionnellement la moto dans une course-poursuite qui a coûté la vie à leurs jeunes concitoyens, auraient ciblé les forces de l’ordre à jets de pierres et de cocktail Molotov. La police aurait riposté à coups de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants en colère.

Les affrontements se sont poursuivi dans la soirée avec les forces de l’ordre. Pour l’heure, aucun blessé n’a été signalé.

Une enquête est en cours

 

par -
Le gouverneur de Sfax

Le gouverneur de Sfax, Fethi Derbali, a annoncé, ce dimanche 3 mars, que les unités de l’armée et de la garde maritime ont retrouve au large de Zarzis (gouvernorat de Médenine) l’embarcation de pêche disparue, depuis mercredi.

Le chalutier a été retrouvé à 70 mètres de profondeur, et les marins qui étaient à son bord sont toujours portés disparus. Ces informations ont été communiquées par le gouverneur de Médenine et le district de police de la région aux familles des marins, selon Shems fm.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Le groupe libyen Ansar Asharia, classé comme organisation terroriste par l’ONU et les Etats-Unis, a annoncé samedi soir sa «dissolution», dans un communiqué publié...

SPORT

Reseaux Sociaux