AccueilMondeLe président français : “Qu'il y ait un problème avec l'islam, c'est...

Le président français : “Qu’il y ait un problème avec l’islam, c’est vrai »

Le président français, François Hollande, dont les résultats économiques n’ont jamais été au rendez-vous au point qu’une écrasante majorité des citoyens ne souhaitent pas qu’il aille à la présidentielle, n’avait vraiment pas besoin du tollé provoqué par la parution du livre-entretien avec les journalistes Fabrice Lhomme et Gérard Davet. Comme beaucoup d’autres personnalités avant lui, Hollande s’est pris les pieds dans le tapis… de l’islam. Mais en même temps avec un titre comme “Un président ne devrait pas dire ça”, le livre ne pouvait pas faire mieux… ou pire.

Dans cette enquête, Hollande s’est prêté volontiers à l’exercice en se lâchant sur des sujets dont il ne parle presque jamais : l’identité et la place de l’Islam. La postérité sera peut-être plus clémente avec lui, mais pour ce qui est des réactions immédiates, c’est moins sûr. Le journal l’Express a publié ce mardi 11 octobre les bonnes feuilles du livre-confession du chef de l’Etat. Et le moins qu’on puisse dire est que ses propos détonnent et révèlent une facette qu’on ne lui connaissait pas!

A la question, “volontairement provocatrice” – c’est la loi du genre – des journalistes, “est-ce que c’est tabou aujourd’hui, en étant de gauche, de dire qu’il y a trop d’immigration ?”, le président a fait une réponse pour le moins inattendue : “Je pense qu’il y a trop d’arrivées, d’immigration qui ne devrait pas être là”. A préciser que cette question a été posée à Hollande le 23 juillet 2014 par Gérard Davet et Fabrice Lhomme.

A propos du port du voile islamique, Hollande a été surprenant aussi, moins choquant : “La femme voilée d’aujourd’hui sera la Marianne de demain (…) D’une certaine façon, si on arrive à offrir [à la femme voilée] les conditions pour son épanouissement, elle se libérera de son voile et deviendra une Française, tout en étant religieuse si elle veut l’être, capable de porter un idéal. Finalement, quel est le pari que l’on fait ? C’est que cette femme préférera la liberté à l’asservissement. Que le voile peut être pour elle une protection, mais que demain elle n’en aura pas besoin pour être rassurée sur sa présence dans la société ».

Le dernier morceau publié par l’Express concerne ce que l’islam dans la société inspire à Hollande. Là aussi les journalistes n’ont pas été déçus du voyage. “Qu’il y ait un problème avec l’islam, c’est vrai. Nul n’en doute », a asséné le président, avant d’ajouter : “il y a un problème avec l’islam, parce que l’islam demande des lieux, des reconnaissances”.

En pleine période de pré-campagne et à quelques mois des primaires à gauche, Hollande donne là des munitions que ses adversaires se feront une joie de ramasser et de le canarder avec. A moins que Hollande ait pris la décision de ne pas briguer un second mandat. Le mystère reste entier pour le moment…

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,001SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -