AccueilLa UNETunisie - Monoprix : Une année 2015 difficile, mais maitrisée

Tunisie – Monoprix : Une année 2015 difficile, mais maitrisée

Le directeur général de Monoprix, Fadhel Kraiem, a annoncé lors de la communication financière de la société, qui a eu lieu récemment à la Bourse de Tunis, que malgré un contexte difficile, le chiffre d’affaires TTC de la société s’est établi à 555 222 KDT en 2015 contre 531 055 KDT en 2014, soit une augmentation de 4,6%.
Il a par ailleurs affirmé que la société s’est trouvée en 2015 devant plusieurs difficultés dues principalement à la dépréciation du dinar et une concurrence de plus en plus forte suite à l’émergence de nouvelles enseignes sous forme de supérettes.

- Publicité-

Monoprix a également réussi à faire progresser sa marge nette, qui s’est établie à 17,94%, soit plus 95 points de base en comparaison avec celle de 2014.
Quant aux charges d’exploitation, une hausse de 11% a été enregistrée, principalement au niveau des postes de charges du personnel (+14%) et des dotations aux amortissements et provisions (+22%) suite à l’effet « année pleine » des ouvertures courant 2014. Cela s’est traduit par une légère baisse du résultat d’exploitation (-3.4%) mais une nette amélioration de l’EBITDA (+11,5%).

Le résultat net de l’exercice est passé de 10,107 millions de dinars (MD) en 2014 à 4,735 MD en 2015 du fait que celui de 2014 comportait des remontées importantes de résultats cumulés des filiales
Au niveau du consolidé, l’amélioration de l’EBITDA est de +2.5% et le résultat net global est passé de 2,431 MD à 3,993 MD, enregistrant une évolution de 64%.
Le DG de Monoprix a ajouté que l’année 2015 est marquée par un environnement sécuritaire tendu et une économie affaiblie suite aux trois attentats terroristes qui ont secoué le pays (Bardo, Sousse, Tunis Mohamed V), ont mis à genou le secteur du tourisme et ont fragilisé davantage l’économie du pays.
Durant cette période, les consommateurs se sont confrontés à un pouvoir d’achat affaibli et une incertitude quant à l’avenir. La crise du secteur du tourisme, un des premiers employeurs du pays, contribue largement à cette situation.
Une économie parallèle non maîtrisée, une concurrence de plus en plus forte, l’émergence de nouvelles enseignes et une dépréciation du dinar ont également été des facteurs handicapants pour Monoprix.

Face à cette situation, Fadhel Kraiem a annoncé que le groupe a opté pour une politique commerciale prudente qui a permis de consolider son activité et préserver sa rentabilité. Les principales initiatives entreprises dans ce sens sont la maîtrise du mix produit afin de favoriser les produits à forte valeur ajoutée (textile, ménage…). Le patron de Monoprix a dans ce sens annoncé le lancement d’un programme d’efficacité opérationnelle visant des gains de productivité et une réduction des charges d’exploitation (économie d’énergie, sous-traitance…). Les résultats de ce programme seront perceptibles en 2016

S’agissant des perspectives, Fadhel Kraiem a annoncé l’introduction de nouveaux concepts promotionnels, la mise en place d’un plan de développement des ressources humaines dont l’objectif est de mobiliser et motiver le personnel
La stratégie de Monoprix est également basée sur la promotion de la mobilité interne afin de maîtriser l’évolution de la masse salariale (affectation dans les nouveaux magasins) et l’amélioration du niveau de la trésorerie à travers la cession d’actifs immobiliers non stratégiques et le renforcement du recouvrement contentieux et une meilleure maîtrise du niveau des stocks.

S’agissant du plan de développement de la société, Fadhel Kaiem a indiqué qu’un plan d’actions visant à améliorer l’expérience client dans les magasins sera lancé ; il couvre l’ensemble des aspects accueil client, produits, politique tarifaire et services.
Fadhel Kraiem a également annoncé la mise en place d’une nouvelle stratégie de communication.
soucieuse de développer la responsabilité sociétale de l’entreprise. C’est ce qui explique la création de la fondation Monoprix. Cette fondation engagera l’entreprise dans une démarche de responsabilité sociale de proximité avec comme champs d’actions prioritaires l’éducation, l’environnement, la santé et le bien-être des populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,917SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles