AccueilSantéAsthme : L'allaitement maternel réduit de 27% le risque génétique

Asthme : L’allaitement maternel réduit de 27% le risque génétique

Selon une étude suisse présentée récemment au congrès international 2016 de « l’European Respiratory Society’s International », l’allaitement peut, durant la première année de vie de l’enfant, modifier l’expression de gènes liés à l’asthme et agir ainsi sur le développement des symptômes respiratoires, y compris les crises, rapporte le site « La Depeche.fr »

- Publicité-

D’après les résultats de cette étude, durant la période d’allaitement, les enfants à génotypes de risque d’asthme présentaient un risque réduit de 27% de développer des symptômes respiratoires, a relevé la même source.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,436SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles