La part de l’Etat dans le capital des banques résidentes passe à...

La part de l’Etat dans le capital des banques résidentes passe à 38,9% en 2015 contre 24,4% en 2014

par -

L’Etat tunisien détient, à la fin de 2015, 38,9% du capital de l’ensemble des banques résidentes, dont la valeur s’élève à 3117,1 MD, contre 24,4% à la fin de 2014, c’est ce qui ressort du Rapport annuel sur la supervision bancaire 2015, que vient de publier la Banque Centrale de Tunisie (BCT).
Cette hausse remarquable de la part de l’Etat dans le capital de ces banques est expliquée par ” la recapitalisation de la STB réalisée dans le cadre de son plan de restructuration “, laquelle a mobilisé une enveloppe de 757 MD. A noter que cette recapitalisation a également concerné, mais à moindre degrés, la BH et la BNA.
Les banques résidentes sont également, détenu par le secteur privé tunisien (28,7%), des actionnaires étrangers (32,4%), a précisé la BCT, soulignant que ces établissements accaparent 91,4% des actifs, 92,6% des crédits et 97,2% des dépôts.
Il est à noter qu’à la fin de 2015, le nombre de banques et établissements financiers en Tunisie s’est maintenu inchangé par rapport à la fin de 2014, soit 43 établissements, dont 23 banques résidentes, 13 établissements financiers et 7 banques non résidentes.
S’agissant du capital des banques non résidentes, il s’élève, à fin 2015, à 314 MD. Il est dominé par les actionnaires étrangers qui en détiennent 80,7% .
Quant aux autres établissements financiers, il s’agit des établissements de leasing dont le nombre s’élève à 8 représentant un capital global de 375 MD, des sociétés de factoring (3) et des banques d’affaires (2).

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire