AccueilActualitésAli Sériati : Je suis innocent du sang des martyrs de la...

Ali Sériati : Je suis innocent du sang des martyrs de la révolution et de ses blessés.

Dans une lettre adressée au peuple tunisien, Ali Seriati, ancien chef de la garde présidentielle, s’est dit innocent du sang des martyrs et blessés de la Révolution tunisienne. Il rappelle qu’il a été opprimé et maltraité après le 14 janvier 2014, alors qu’il avait choisi de rallier le peuple tunisien et lui a évité une dérive dangereuse, comme le confirmera l’histoire un jour, si Dieu le veut.

- Publicité-

Ali Seriati se considère dans sa lettre, lue au cours de l’émission de Samir Elwafi (A celui qui ose : li man yajroo), dimanche 25 mai, sur la chaîne Ettounsiya TV, comme un général à la retraite qui n’a servi que son pays et son drapeau. Il a, par ailleurs, tenu à présenter ses excuses à toutes les personnes qu’il aurait traitées injustement un jour, sans le vouloir.

L’animateur a dit avoir invité Ali Seriati à son émission, mais ce dernier a décliné l’invitation et a préféré rédiger une courte lettre qui résume ses positions.

Voici le contenu de la lettre :

« J’ai servi durant 45 ans sous le drapeau national comme fonctionnaire de l’Etat tunisien , et je me suis comporté toujours en soldat qui n’a d’allégeance qu’à la patrie, je jure sur mon honneur d’officier militaire et sur le serment effectué devant Dieu et devant le drapeau national que je suis innocent du sang des martyrs de la révolution et de ses blessés.

Et malgré mon intime conviction d’avoir été victime d’une douloureuse injustice, je saisis cette occasion pour appeler mes compatriotes à dépasser le passé avec ses douleurs, ses erreurs et ses outrages et les inviter à regarder l’avenir avec espoir et optimisme pour que la Tunisie demeure à jamais un pays rayonnant où tous ses enfants, quelles qu’en soient les orientations ou les appartenances, vivront unis.

J’affirme avoir toujours agi selon ce que m’ont dicté ma conscience et mon devoir et je tiens, si cela est nécessaire, à réitérer mes excuses à tous ceux qui ont un jour subi de ma part un tort, et qu’ils sachent que cela a été sans le vouloir, et j’en tiens Dieu pour témoin.

Aujourd’hui, je me considère comme un Général à la retraite dont la mission s’est achevée le 14 janvier 2011, après avoir réussi à rallier la volonté du peuple en épargnant à la Tunisie une dérive dangereuse. Ce que l’Histoire si Dieu le veut ne manquera pas un jour de confirmer .

Je réitère, enfin, n’avoir aucune autre ambition que celle de voir mon pays évoluer dans la sécurité, la stabilité et le progrès. Chaque époque a ses hommes et la Tunisie regorge aujourd’hui de compétences capables de prendre son destin en main vers le mieux. Je suis certain qu’avec la bénédiction de Dieu personne n’épargnera d’effort pour protéger la patrie et défendre son étendard. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,440SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles