AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelArrestation de Sonia Dahmani : Grève générale des avocats

Arrestation de Sonia Dahmani : Grève générale des avocats

Réuni d’urgence, dimanche, au siège de la Maison de l’avocat à Tunis, le Conseil de l’ordre national des avocats de Tunisie a décidé de décréter une grève générale nationale, demain lundi dans les différents tribunaux et juridictions de la République, a annoncé le bâtonnier des Avocats, Hatem Meziou.

En cause, la descente opérée samedi soir par des agents de sécurité dans les locaux de la Maison de l’avocat à Tunis dans le but d’exécuter un mandat d’amener émis par le parquet contre Sonia Dahmani.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le bâtonnier Meziou a révélé une salve de mesures décidées par le conseil de l’ONAT sur fond de cet incident, citant en exemple, la tenue d’une conférence de presse mardi 14 mai et la création d’un « Observatoire national des Avocats » dont la mission consiste à surveiller les violations ciblant les avocats, les journalistes et les citoyens.

Parmi ces mesures, figure également l’organisation, jeudi 16 mai, d’une manifestation symbolique devant les locaux de la maison de l’avocat ainsi que le boycott de l’enquêteur préliminaire et toutes unités sécuritaires, mardi, mercredi et jeudi de la semaine à venir.

Me Meziou a appelé à préparer un « congrès national » qui se penchera sur la question de la défense des droits et libertés et sur les moyens permettant de dénoncer les violations commises récemment, tout en accordant une attention particulière à la suppression des articles 22 à 27 du décret-loi 54 (relatifs à la lutte contre les délits liés aux systèmes d’information et de communication) qui représentent des dispositions manifestement « honteuses et condamnables », selon ses dires.

Il a par ailleurs souligné que l’ordre des avocats œuvrera à porter les plaintes pénales nécessaires en raison de l’incident de samedi, précisant à ce propos que les avocats « ne sont pas au-dessus de la loi » mais ils exigent en contrepartie que « la loi soit respectée ».

Le mandat d’amener émis par le premier juge d’instruction près le tribunal de première instance de Tunis contre Sonia Dhamani a été exécuté, samedi soir, a annoncé le porte-parole du TPI de Tunis, Mohamed Zitouna, ajoutant que les agents de sécurité chargés de l’exécution du mandat d’amener ont veillé autant que possible à respecter sa teneur et à la mettre en œuvre conformément à la loi.

La même source judiciaire a tenu à préciser que le mandat d’amener en question a été exécuté en bonne et due forme et dans le respect des procédures juridiques en vigueur, affirmant que les poursuites engagées à l’encontre de Dahmani, en état de fuite, n’ont rien à voir avec son statut d’avocat.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -