AccueilLa UNEBourse: On ne se bouscule pas au portillon!

Bourse: On ne se bouscule pas au portillon!

Le directeur général de la Bourse de Tunis, Bilel Sahnoun, a  affirmé  non sans une pointe de dépit  qu’il ne voit pas de  grande demande pour investir dans la corbeille, notant que la baisse du volume des transactions sur les actions estimée à  50% est une question « préoccupante », surtout au niveau de l’attraction des grands investisseurs.

Dans une conférence de presse consacrée à la présentation des résultats de la Bourse des valeurs mobilières de Tunis, le patron de la BVMT a souligné  qu’ au cours des 4 premiers mois de 2022,  l’attraction de nouveaux investissements  demeure tributaire de la facilité d’accès au marché via les législation  et de celle d’en d’en sortir  à la faveur  de  la disponibilité de liquidités à la  vente d’actions.

« Malheureusement, ces éléments ne sont pas  actuellement réunis » , a-t-il fait observer.

Evoquant une  évidente forme d’attentisme, il a  estimé qu’ « investir en bourse est une entreprise risquée », notant dans le même contexte que la poursuite de la pandémie de Covid-19 pendant plus de deux ans, le déclenchement de la guerre russo-ukrainienne et la tension entre l’Est et l’Occident  ont donné lieu  à un changement d’orientation des investisseurs  vis-à-vis des marchés émergents comme celui de la Tunisie par rapport à la forte demande pour le dollar, qui a continué de monter, tandis que le dinar tunisien a continué de baisser.

S’agissant de l’indice général de la Bourse de Tunis depuis le début de cette année jusqu’en avril 2022, il a enregistré une hausse de 3,5% en raison de l’augmentation de la rentabilité des entreprises cotées  et de l’envolée de leur chiffre d’affaires de 10,2% par rapport à la même période de l’année dernière, selon Bilel Sahnoun.

35 entreprises ont distribué des dividendes

Il a également souligné que 49 entreprises ont déclaré leurs états financiers pour l’année 2021, ce qui équivaut à 60% des entreprises cotées en bourse, dont 35 entreprises ont distribué des dividendes.

Les mêmes résultats ont montré que les 12 banques cotées ont réalisé un résultat total de 1202 millions de dinars, soit une augmentation de 26,1% par rapport à 2021.

De leur côté, les sept sociétés de leasing  ont réalisé d’importants bénéfices malgré la conjoncture économique difficile, leurs résultats annuels totaux ayant enregistré une hausse de plus de 82%, estimés à 61,9 millions de dinars, contre 33,9 millions de dinars au cours de l’année écoulée.

Aucun nouveau dossier  à l’étude

Interrogé les nouvelles cotations attendues au cours de la prochaine période, le responsable de la Bourse  a répondu par la métaphore « désert aride »,  expliquant que « nous nous attendions à ce qu’environ 5 sociétés soumettent leurs dossiers à la Bourse de Tunis, mais nous n’en avons officiellement reçu aucun », ajoutant  qu’ « à ce jour, il n’y a pas de dossier  en cours d’examen».

Il convient de noter , à titre comparatif, qu’au cours des 4 premiers mois de cette année, la Bourse égyptienne a enregistré une baisse de 10,6%, tandis que l’indice de la Bourse de Casablanca a baissé de 5,9%, par rapport à la Bourse saoudienne qui a enregistré une augmentation de 13,8%. L’indice du marché financier de Dubaï a augmenté, lui,  de 7,1 %.

S’agissant des changes, la Bourse de New York a enregistré une baisse de 12,7%, tandis que la Bourse française a baissé de 12,3%.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -