AccueilLa UNEChine et Turquie, les plus grands déficits commerciaux de la Tunisie

Chine et Turquie, les plus grands déficits commerciaux de la Tunisie

Durant les huit premiers mois de l’année 2021, les exportations ont enregistré une hausse de (+23,5%) contre une baisse de (-18,6%) durant la période correspondante de  2020. Elles  ont atteint le niveau de 29, 682 Milliards DT contre 24,032 Milliards DT  au cours de  la même période de l’année 2020.

- Publicité-

De même, les importations ont enregistré une hausse de (+20,8%) contre une baisse de (-21,6%) durant les huit mois de l’année 2020. En valeur, les importations ont atteint 40, 162 Milliards DT contre 33, 246 Milliards DT durant la même période de l’année 2020.

Le déficit commercial au mois d’août 2021 s’est allégé pour s’établir à 1275,4 MD contre à 1409,3 MD en juillet. Le taux de couverture en août 2021 a gagné 3,5 points par rapport à juillet 2021 pour s’établir à 75,7%.

–        La Chine 2ème fournisseur de la Tunisie après la France

Durant ce 8ème mois de l’année, les plus grosses importations ont été les céréales (Plus de 2,156 Milliards DT), les carburants (Un peu plus de 5,083 Milliards DT), les produits pharmaceutiques (Un peu plus de 1,082 Milliard DT), le plastique (2,644 Milliards DT), et le coton (1,037 Milliard DT). Mais aussi, la fonte, le fer et l’acier (1,678 Milliard DT), le cuivre (1,012 Milliard DT), chaudières et réacteurs (Certainement pour le Steg, à un peu plus de 3 Milliards DT), machines et appareils (5,686 Milliards DT), et enfin les autos et autres tracteurs (2,663 Milliards DT). Côté export, c’est l’industrie qui signe le plus gros montant avec plus de 9,2 Milliards DT, suivie de l’une de ses composantes, le   textile avec plus de 3,056 Milliards DT

La Tunisie de tous les gouvernements de l’après révolution avait beaucoup parlé de l’importance de son déficit commercial  avec la Turquie, et de la nécessité d’une révision urgente de l’accord commercial qui lie les deux pays, et qui fait beaucoup de mal à plus d’un secteur domestique, notamment celui du textile. Peine jusque-là perdue, d’autant que l’économie ne semble point être le souci du nouveau chef de tout l’Etat tunisien. Et pourtant, et de nouveau, la balance commerciale de la Tunisie avec la Turquie est déficitaire de plus de 1,668 Milliard DT.

–        La France, meilleur partenaire commercial, avec une balance fortement bénéficiaire

Mais, en fait, le plus gros déficit commercial, la Tunisie l’enregistre avec la Chine, d’où la Tunisie a importé pour plus de 4 Milliards DT au cours du seul mois d’août 2021, et n’y avait exporté qu’un peu plus de 115,6 MDT. La Chine devient ainsi le 2ème fournisseur de la Tunisie, juste derrière la France. La France qui a désormais en Tunisie, un sérieux concurrent, mais aussi des USA d’où la Tunisie avait importé pour presque 1,1 Milliard DT, contre 807,2 MDT en exportation d’une Tunisie qui se retrouve désormais être terre de mini-guerre économique Chine-USA et même Europe dont toutes les exportations tunisiennes dépassent à peine les 4 Milliards DT d’exportations chinoises vers la Tunisie.

1er pays à l’importation pour la Tunisie avec plus de 4,641 Milliards DT derrière l’Italie d’où la Tunisie avait importé en août dernier pour 5,616 Milliards DT, la France est le seul pays dont la balance commerciale avec la Tunisie était bénéficiaire de plus de 2,537 Milliards DT en faveur de la Tunisie. Le plus gros déficit, la Tunisie l’enregistre avec la Chine, d’où elle importe pour plus de 4 Milliards DT et n’y exporte que pour 115,621 MDT, laissant une ardoise de plus de 3,964 Milliards DT. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,830SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles