AccueilActualitésConcertations autour du prochain chef du gouvernement: Le bloc de La Réforme...

Concertations autour du prochain chef du gouvernement: Le bloc de La Réforme exige un candidat indépendant

Le président du groupe parlementaire de la Réforme, Hssouna Nasfi, a indiqué, jeudi, que son groupe est en réunion ouverte, depuis mercredi, avec les blocs parlementaires Qalb Tounes, Tahya Tounes et Al-Mostakbal afin de parvenir à un compromis sur « une personnalité consensuelle », capable de réunir le nombre de voix requises pour obtenir le vote de confiance au parlement.

- Publicité-

Dans une déclaration à l’agence TAP, Nasfi a souligné l’importance pour le bloc de la Réforme que le candidat à la présidence du gouvernement soit « apartisan et compétent ».
Pour sa part, le député Imed Khémiri, porte-parole du mouvement Ennahdha, a déclaré, à l’agence TAP, que le bureau exécutif du mouvement se réunira, ce jeudi, à 18h, pour débattre des résultats des concertations avec les partis politiques, menées par la commission émanant du mouvement.

Et de souligner qu’Ennahdha poursuit ses concertations avec le parti Qalb Tounes et bloc Al-Mostakbal sur la personnalité la plus apte à diriger le gouvernement, précisant que les noms proposés comptent parmi des personnalités indépendantes et partisanes.

Le président de la République, Kaïs Saïed, avait adressé, le 15 juillet, une correspondance à l’attention du président de l’Assemblée des Représentants du Peuple, l’exhortant à lui remettre la liste des partis, des coalitions et des blocs parlementaires dans la perspective de concertations pour choisir la personnalité la plus apte à former le gouvernement, conformément à l’article 89 de la Constitution.

Kaïs Saïed a adressé une première correspondance, l’après-midi du 15 juillet à Rached Ghannouchi pour l’informer qu’il avait reçu et accepté la lettre de démission du chef du gouvernement Elyes Fakhfakh conformément aux dispositions de l’article 98 de la Constitution, indique la présidence de la République dans un communiqué rendu public.
Le chef du gouvernement, Elyes Fakhfakh, avait présenté, mercredi 15 juillet, sa démission au président de la République.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,573SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles