AccueilPresse localeDe nombreux autres enregistrements de Ben Ali sous le coude

De nombreux autres enregistrements de Ben Ali sous le coude

Il existe d’autres enregistrements des communications téléphoniques  de l’ex président Ben Ali et de son entourage relatives à la journée du 14 janvier 2011, outre ceux diffusés par la BBC, affirme le journaliste Mongi Khadhraoui.

- Publicité-

S’exprimant  vendredi sur Mosaïque fm, il a précisé que ces bandes sonores sont légalement, moralement et professionnellement la propriété de la Radio britannique, ajoutant que son souhait était de voir la chaîne nationale tunisienne diffuser ces enregistrements, comme il  le lui avait proposé sans recevoir une réponse de sa part pendant deux ans .

Tout en signalant que lesdits enregistrements touchent  à la sécurité nationale, il a  souligné qu’ils révèlent  l’existence d’une « personnalité tunisienne inconnue » qui a donné des instructions  lesquelles ont « bouleversé de fond en comble le destin de Ben Ali », faisant état  d’un « rôle central d’une personnalité tunisienne non identifiée  à laquelle étaient communiquées des données  graves et cruciales sur la Tunisie  et qui était au fait de tous les développements  intervenus »

« Nul n’est parvenu à débusquer cette personnalité », a dit le journaliste précisant tout de même qu’elle « ne fait pas partie de la famille » et  demeure « l’énigme du 14 janvier ».Il a évoqué une « réunion décisive ayant groupé Ben Ali et Kamel Eltaief au domicile de Marouane Mabrouk »,  indiquant que le dernier contact de Ben Ali a été avec Kamel Eltaief », et que « Ridha Grira a joué un rôle négatif au cours de la période en question », selon ses dires.

Il existe d’autres enregistrements des communications téléphoniques  de l’ex président Ben Ali et de son entourage relatives à la journée du 14 janvier 2011, outre ceux diffusés par la BBC, affirme le journaliste Mongi Khadhraoui.

S’exprimant  vendredi sur Mosaïque fm, il a précisé que ces bandes sonores sont légalement, moralement et professionnellement la propriété de la Radio britannique, ajoutant que son souhait était de voir la chaîne nationale tunisienne diffuser ces enregistrements, comme il  le lui avait proposé sans recevoir une réponse de sa part pendant deux ans .

Tout en signalant que lesdits enregistrements touchent  à la sécurité nationale, il a  souligné qu’ils révèlent  l’existence d’une « personnalité tunisienne inconnue » qui a donné des instructions  lesquelles ont « bouleversé de fond en comble le destin de Ben Ali », faisant état  d’un « rôle central d’une personnalité tunisienne non identifiée  à laquelle étaient communiquées des données  graves et cruciales sur la Tunisie  et qui était au fait de tous les développements  intervenus »

« Nul n’est parvenu à débusquer cette personnalité », a dit le journaliste précisant tout de même qu’elle « ne fait pas partie de la famille » et  demeure « l’énigme du 14 janvier ».

Il a évoqué une « réunion décisive ayant groupé Ben Ali et Kamel Eltaief au domicile de Marouane Mabrouk »,  indiquant que le dernier contact de Ben Ali a été avec Kamel Eltaief », et que « Ridha Grira a joué un rôle négatif au cours de la période en question », selon ses dires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,917SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles