AccueilLa UNEDe nouvelles mesures pour faciliter l'acquisition des logements, le chantier du pont...

De nouvelles mesures pour faciliter l’acquisition des logements, le chantier du pont de Bizerte dès le mois prochain

Le gouvernement s’emploie actuellement à  introduire des modifications  au système « FOPROLOS » pour élargir la base des bénéficiaires et permettre au plus grand nombre possible de familles tunisiennes d’acquérir un logement, selon la ministre de l’Equipement et du Logement Sarah Zaafrani.

Dans un entretien accordé à « African Manager »,  elle a indiqué que les  travaux de construction du nouveau pont de  Bizerte démarreront prochainement, sans  doute courant juin prochain. Elle a, également, évoqué les raisons du retard mis dans la remise des logements sociaux, et  parlé  du programme du ministère pour moderniser le réseau routier en Tunisie.

Concernant le retard de la remise  des logements sociaux à leurs bénéficiaires malgré leur disponibilité depuis un certain temps, la ministre de l’Equipement a assuré  que  ce contretemps  de  même  que la remise des logements ne sont pas du ressort des attributions de son département.

Elle n’en a pas moins expliqué que le retard enregistré est dû à la vérification des listes des bénéficiaires par des commissions spécifiques dans les différents gouvernorats de la République, et ce par souci d’équité.

« Des enquêtes sociales sont actuellement diligentées et des dossiers sont entrain d’être étudiés pour délivrer très bientôt les  listes finales  d’environ 4 000 logements  qui seront remis à leurs bénéficiaires », a-t-elle dit.

« Nous tenons à achever la vérification des dossiers et à remettre les clés, surtout que les opérations d’entretien et de gardiennage sont très coûteuses et nécessitent des fonds  supplémentaires », a-t-elle poursuivi.

S’agissant de la hausse des prix de l’immobilier en Tunisie, et des nouvelles mesures permettant au plus grand nombre de familles d’acquérir un logement, la ministre a  souligné  que la hausse des prix des matériaux de construction et des terrains constructibles a provoqué un énorme renchérissement  des logements.

Elle a ajouté que le gouvernement est en train de revoir le système législatif du Fonds de promotion du logement pour les salariés (Foprolos) dans le but de faciliter le processus d’acquisition d’un logement.

« D’autres catégories seront  intégrées et la base d’utilisateurs de « Foprolos » sera élargie », a-t-elle assuré.

Quid de l’agrandissement de l’entrée sud de Tunis

En ce qui concerne le projet de l’agrandissement de l’entrée sud de la capitale qui est considéré comme un projet modèle, mais qui avance à un rythme très lent, la ministre a  indiqué que les travaux y afférents  ont repris  à une cadence soutenue, mais ne se sont jamais  arrêtés.

Cependant, les problèmes liés au transfert des réseaux publics d’approvisionnement ont parfois empêché l’avancement des travaux  conformément aux plans mis en place en amont.

« Nous espérons que le rythme des travaux s’accélérera avec l’achèvement des opérations de transfert dans la période à venir », a-t-elle affirmé.

En fait, ce projet est d’une valeur de 370 millions de dinars,  financé  par  la Banque Européenne d’Investissement, couvrant environ 12 km, dont 6 km pour élargir la route à 4 voies dans un sens, en plus d’ un certain nombre d’échangeurs pour donner plus de fluidité au trafic.

Cette ouvrage reliera la zone du Centre de traumatologie et des grands brulés de Ben Arous aux entrées du Morouj et à l’entrée de Tunis, en passant par la zone de J’bel Jeloud, pour se terminer par le pont de la République dans la capitale.

Le pont de Bizerte, dès juin

Pour ce qui de date de démarrage des travaux du projet du pont de Bizerte, la ministre a déclaré que l’autorisation officielle sera donnée pour le lancement les travaux des première et troisième tranches du nouveau projet de pont de Bizerte, au cours du mois de juin prochain, à condition que le feu vert soit donnée ultérieurement pour démarrer les travaux du deuxième tranche.

Les première et troisième tranches du projet concernent l’achèvement des routes de liaison nord et sud du pont principal, qui est une autoroute qui s’étend sur 4,7 km de la partie sud et est équipée de 3 échangeurs et 2,7 km de la partie nord. La deuxième tranche concerne le pont principal s’étendant sur 2,1 km et 56 mètres de haut à la surface de l’eau.

Le coût du projet est de 750 millions de dinars, financé par la Banque européenne d’investissement et la Banque africaine de développement.

Concernant enfin  l’état des routes qui se dégrade de plus en plus dans la plupart des  agglomérations, la ministre a dévoilé qu’un programme spécial de modernisation du réseau routier, mobilisant une  enveloppe  de 300 millions de dinars, est en cours d’élaboration et  sera lancé prochainement.

« Au cours des dernières années, l’Etat a œuvré à accroître les investissements dirigés vers ce domaine afin d’améliorer l’infrastructure routière en Tunisie », a-t-elle conclu.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,995SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -