AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelDes "atteintes à la loi" lors de la réunion du bureau de...

Des « atteintes à la loi » lors de la réunion du bureau de l’ARP

Le bloc parlementaire du Parti destourien libre (PDL) a indiqué avoir relevé des « atteintes à la loi », lors de la réunion du bureau de l’Assemblée des représentants du peuple, samedi, consacrée l’adoption de la version finale de la décision relative au guide de procédure visant à assurer la continuité des travaux du parlement suite à la propagation du Covid-19 .

Le bloc a ajouté, dans une déclaration, publiée samedi soir, que le président de l’ARP a refusé d’entendre les interventions des représentants de l’opposition concernant la sécurité des procédures allant jusqu’à refuser le débat à ce sujet. Il est passé directement au vote sur l’ensemble du document sans l’examen des points chapitre par chapitre.
Le bloc du PDL a précisé le recours au vote à distance lors des travaux du bureau de l’assemblée est « une violation flagrante » de la décision issue de la plénière du 19 janvier 2021, qui autorise le vote à distance uniquement au cours des sessions plénières.

Et d’ajouter qu’il y a eu, lors de la réunion, « une violation des règles d’un vote transparent », une incohérence dans le résultat du vote et une marginalisation des membres qui ont refusé de participer à cette démarche illégale.

Le bloc du PDL a appelé, de nouveau, les groupes progressistes et les parlementaires patriotes à se « dresser » contre les pratiques dictatoriales et discriminatoires dont use le président du parlement et son entourage, les invitant à signer la motion de censure contre Rached Ghannouchi afin de « l’écarter du poste de décision qu’il utilise pour porter atteinte à l’unité nationale ».

L’Assemblée des représentants du peuple a voté, le 19 janvier, au cours d’une plénière, la décision relative au recours aux mesures exceptionnelles dans la version proposée lors de la réunion des présidents de groupes parlementaires, tenue le 13 janvier courant.

La décision dispose l’adoption de mesures nécessaires pour garantir la continuité du travail au parlement pendant un mois, renouvelable deux fois sur décision du bureau.
Pendant ladite période, la priorité sera accordée à l’examen des projets de loi et des questions prioritaires ou celles relatives au financement du budget et de l’économie.
La priorité sera, également, attribuée aux projets de loi et aux questions liées à la situation épidémiologique et à la garantie de la continuité du travail des appareils de l’Etat.
La décision comporte, également, des mesures liées à l’organisation et au déroulement des séances plénières, les interventions des députés et les votes, les points d’ordre et à la possibilité d’organiser les réunions des structures du parlement à distance.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,019SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -