AccueilLa UNEDésarçonné, Bassam Loukil remonte en selle

Désarçonné, Bassam Loukil remonte en selle

Cotée en Bourse, La société consolidante UADH, regroupe les principales filiales du groupe Loukil, dont « Economic-Auto » concessionnaire Mazda en Tunisie et ses pièces de rechange, LVI qui est le distributeur officiel et exclusif de la marque Renault Trucks en Tunisie et de ses pièces de rechange par le biais de sa filiale « Trucks Gros », et GIF Filter, fabricant tunisien des filtres à carburant, filtres à air, filtres à huile et filtres d’habitacle ainsi que sa filiale « GIF Distribution ».

Au 31 mars dernier, les revenus du groupe UADH se sont établis à 9,1 MDT, contre 17,6 MDT en glissement annuel. Le management du groupe explique que « les revenus ont considérablement baissé suite à la rupture unilatérale et abusive du contrat de concession des marques Citroën et DS de la part de la société française Stellantis ».

–        Un groupe Auto, désarçonné par une voiture

Lors de la publication des indicateurs du 1er trimestre 2022 d’activité de la Holding, il est  fortement souligné que « la société Aures Auto a déjà préparé un plan de relance pour ses futures activités et qui sera annoncé en temps opportun (…). Ce plan a pris en considération l’évolution du marché vers les voitures électriques, les tendances du marché en matière de catégories et préférence des consommateurs ainsi que l’augmentation successive des prix de vente touchant ainsi le pouvoir d’achat. Pour la société LVI, une nouvelle marque de camions Eicher vient d’être agréée par le ministère du Commerce, et qui sera lancée bientôt sur le marché tunisien en complément de sa gamme (…). La marque Eicher présente des avantages concurrentiels par rapport aux marques européennes, soit un délai d’expédition plus court et un prix d’importation jugé raisonnable et par conséquent un prix de vente très compétitif sur le marché local ».

Chez « Gif-Filter », la production a certes diminué au 1er trimestre 2022 par rapport à la même période de 2021. Les revenus de la société ont enregistré une baisse de 285 809dinars, soit -84%. L’endettement de la société est resté au même niveau que celui de la fin de l’année 2021. Mais la trésorerie reste positive à 1, 706 MDT, au 31 mars 2022, en petite diminution de 4%. Côté activité, plusieurs plans de relance sont à l’étude en ce moment avec la collaboration d’un bureau de conseil de renom et une décision sur le choix final à entreprendre sera prise courant le mois de mai. Tout en sachant qu’un plan de départ à l’amiable portant sur 55 employés vient d’être validé et déposé à la commission de contrôle du licenciement (CCL), facilitant ainsi le choix du plan de reprise.

–        Exeed, et peut-être Tesla

Il semble, ainsi, que l’entrepreneur-investisseur du groupe Loukil n’ait été que désarçonné par l’affaire de la rupture du contrat de concession, mais n’est pas à terre. Résilient et qui semble aussi avoir de la ressource, le groupe que conduit Bassam Loukil qui est président de UADH, aurait déjà entamé sa « remontada » pour se et remettre en selle le groupe.

Selon nos informations, en effet, la société United Africain Auto-Industries (UAAI), autre filiale du groupe UADH, entamerait prochainement une activité de montage du SUV chinois « Exeed », filiale d’une autre marque chinoise déjà en concession en Tunisie pour le compte du groupe Chaabane.

Le bras industriel du groupe de Mohamed Loukil, Bassem et Walid, et qui est agréé par le ministère tunisien de l’Industrie, fait déjà depuis 4 ans montage des pick-up chinois « Foton » et en a déjà livré 600 avant la halte Covid-19.

De plus, mais dans la discrétion, le groupe qui semble avoir tourné la page de Citroën sans pour autant quitter l’activité de la concession automobile, préparerait l’entrée d’une autre marque prestigieuse sur le marché tunisien. Africanmanager n’a pas pu officiellement confirmer l’information auprès des deux parties pour cause de poursuite des négos, mais le groupe Loukil serait depuis quelques mois en négociation assez avancée avec le constructeur texan de voitures électriques Tesla, pour une concession qui couvrirait la Tunisie et la Libye. La marque dont Elon Musk est l’un des fondateurs, est loin d’être inconnue en Tunisie. Un club d’une centaine de membres, et plus de 35 mille suiveurs, est déjà actif sur les réseaux sociaux.

- Publicité-

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -