Donald Trump met en cause l’Allemagne, « prisonnière » de la Russie

Donald Trump met en cause l’Allemagne, « prisonnière » de la Russie

par -

Au premier jour du sommet de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) à Bruxelles, le président américain Donald Trump, a accusé l’Allemagne d’être « prisonnière » de la Russie, car elle achète à Moscou « une grande partie de son énergie ».

« Ils paient des milliards de dollars à la Russie et nous devons les défendre contre la Russie (…). Ce n’est pas normal », a-t-il déclaré en présence du secrétaire général de l’OTAN, le Norvégien Jens Stoltenberg. « L’Allemagne est totalement contrôlée par la Russie. (…) Ils tirent 60 % de leur énergie de la Russie. Je pense que c’est une très mauvaise chose pour l’OTAN, qui ne devrait pas se produire », a-t-il poursuivi, avant de s’en prendre plus généralement aux membres de l’OTAN qui « ne payent pas ce qu’ils devraient » pour leurs dépenses militaires.

« Nous protégeons l’Allemagne, la France… Nous protégeons tous ces pays », a-t-il insisté, estimant que les Etats-Unis « payaient beaucoup trop ». « C’est disproportionné et injuste pour les contribuables des Etats-Unis », a-t-il encore déclaré, réitérant des propos qu’il avait déjà tenus avant son arrivée. La Maison Blanche a ensuite annoncé que Trump aurait un tête-à-tête mercredi avec la chancelière allemande.

Les dirigeants des vingt-neuf pays membres se retrouvent pendant deux jours dans la capitale belge afin d’évoquer, notamment, l’effort partagé de défense dans le cadre de l’alliance militaire transatlantique.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire