AccueilLa UNEEl Abassi a-t-il aussi parlé politique avec le CA de la BCT?

El Abassi a-t-il aussi parlé politique avec le CA de la BCT?

Le Conseil d’Administration de la Banque centrale de Tunisie (BCT) s’est réuni, mardi, en session ordinaire, même si les travaux de la précédente réunion demeurent en « session ouverte ». Il a débattu de la situation économique et financière, mais aussi des récentes évolution politiques. A ce titre, le CA de la BCT a donné un signal fort : celui d’appeler à une meilleure coordination entre les différentes parties intervenantes dans l’objectif de mettre en place un Plan de réformes économiques.  Mais, que faudrait-il voir derrière cette réunion, ordinaire, la deuxième en 15 jours après celle, extraordinaire, du 23 juillet ?

- Publicité-

Si rien n’a filtré des murs de la bâtisse de la rue Hédi Nouira, il y a lieu de se demander si Marouane El Abassi aurait rencontré les membres de la plus haute autorité en son sein pour, peut-être, discuter politique ? plus précisément de son avenir à la tête de l’Institut d’Emission ?

Ceux qui le connaissent de près disent de lui que Marouane El Abassi est d’une intégrité telle que si on lui aurait proposé le poste de Chef de gouvernement (ou celui de premier Ministre !) et quand bien même  sa décision serait d’ores et déjà prise, il continuera à respecter les règles régissant les institutions.

De ce fait, droiture oblige, il en parlerait certainement avec les membres du CA de la BCT avant que l’information ne devienne publique. Du côté de Carthage, l’on croit savoir que l’annonce du nom du nouveau Chef de gouvernement (ou Premier ministre !) interviendrait dans les heures à venir. L’attente a trop duré ! les partenaires internationaux, les marchés financiers et les investisseurs attendent avec impatience, mais surtout ont besoin de visibilité. En attendant la fumée blanche, Wait and See !

Sinon, le Conseil d’Administration de la BCT a pris connaissance, au début de ses travaux, des développements récents de la conjoncture sur les plans économique, monétaire et financier, passant en revue les données relatives à l’activité économique et au déroulement des transactions sur les marchés, monétaire et de change, ainsi que l’évolution de la liquidité et de l’activité du secteur bancaire. 

Au vu de l’évolution récente de la situation au niveau national, notamment suite aux décisions prises par le Président de la République en date du 25 juillet 2021, le Conseil appelle à plus de coordination entre les différentes parties prenantes pour mettre en place un plan de réformes économiques et instaurer de nouveaux mécanismes qui seront identifiés. Cela, en fonction des exigences de l’étape actuelle, pour surmonter cette crise. Le CA de la BCT a aussi insisté sur l’importance de préserver la stabilité et le bon fonctionnement des institutions de l’Etat, de les protéger et d’assurer leur pérennité, face aux défis sans précédent imposés par la situation économique, sociale et sanitaire actuelle.

Le Conseil a mis aussi l’accent sur la nécessité de rétablir la confiance des institutions internationales donatrices et des investisseurs étrangers à l’égard de l’économie tunisienne.

Après discussions et délibérations sur les points susmentionnés, le Conseil a réitéré que la Banque Centrale continuera à jouer pleinement son rôle et à accomplir les missions qui lui sont dévolues en matière de soutien à l’économie. Aussi, le Conseil a-t-il décidé de maintenir inchangé le taux d’intérêt directeur de la Banque Centrale de Tunisie.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,566SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles