AccueilLa UNEExportation: Les produits de la pêche mettent le turbo(t)!

Exportation: Les produits de la pêche mettent le turbo(t)!

De conserve avec l’huile d’olive, l’exportation des produits de la pêche  émerge comme la star de la balance commerciale de la Tunisie en ce sens que ce sont les deux  articles qui procurent  quasi régulièrement au pays de quoi éponger autant que possible son déficit commercial avec l’extérieur.

- Publicité-

A fin mai 2021, la balance commerciale des produits de la  mer était plus que stable, enregistrant un excédent de 102,7 MD contre 101,5 MD, au cours de la même période de 2020.

Selon le bulletin de l’ONAGRI (Observatoire National de l’Agriculture), les ventes à l’étranger des produits de la pêche ont enregistré, à la date indiquée, une augmentation de 38,8%, pour atteindre 11,1 mille tonnes contre 8 mille tonnes enregistrées au cours de la même période de 2020. La valeur de ces exportations a augmenté de 17,4% pour atteindre 224,2 millions de dinars (MD), jusqu’à fin mai 2021, contre 191 MD au cours de la même période de 2020.

Cette progression  est expliquée par l’augmentation des exportations des crabes, passant de 796,1 tonnes en 2020 à près de 2090,8 tonnes en 2021. Une hausse en valeur est également soulignée,  passant de 8,6 MD à 19,6MD en 2021. Les exportations des daurades ont crû de 900 tonnes en quantités et de 8,9 MD en valeur.
Les exportations du thon frais, elles aussi,  ont signé  une hausse en quantité de 488 tonnes, avec une augmentation en valeur de 32,8 MD.

Il en est de même pour les exportations des crevettes qui  ont enregistré une évolution de 536,4 tonnes, suivie d’un renchérissement de 21,8 MD en termes de valeur.

Les prix, un bémol !

Seul bémol  dans ce tableau,  les prix à l’exportation ont enregistré une régression de 15,7%, passant de 23,9d/kg en mai 2021 à 20,1d/kg en mai 2020. Cette baisse est due au recul des prix des poissons et des crustacés.
 
Pour ce qui est des importations des  produits de la pêche, elles ont  atteint au cours de 5 premiers mois de 2021 environ 24,4 mille tonnes, d’une valeur de 121,5 MD, contre 19 mille tonnes d’une valeur de 89, 5MD au cours de la même période de 2020, soit une hausse de 28,4% en termes de quantités et une hausse de 36% en termes de valeur.

Cette hausse est attribuée à l’augmentation de 4432 tonnes des importations de thon congelé destiné à l’industrialisation. Une légère hausse est enregistrée au niveau des moyennes des prix à l’importation, passant de 0,3 d/kg en mai 2020 à 5d/kg en mai 2021.

La balance commerciale alimentaire peine à éponger son déficit

D’un point de vue holistique, la balance commerciale alimentaire y compris celle des produits de la mer,  a enregistré au cours des six premiers mois de l’année 2021 un déficit de 806,9 MD contre un déficit de 137,1 MD durant la même période de l’année précédente ; enregistrant ainsi, un taux de couverture de 75,1% en 2021 contre 95,2% en 2020.

 En termes de valeur, les exportations alimentaires ont enregistré une baisse de 10,2% alors que les importations ont augmenté de 13,8%.

 Le déficit enregistré est essentiellement le résultat de l’accroissement du rythme des importations des céréales (+20,9%) d’une part et la baisse des exportations de l’huile d’olive (-26,9%) d’autre part.

 Une baisse du prix de l’huile d’olive au cours du mois de juin 2021, succédant à une hausse importante enregistrée le mois précédent.

Les prix des produits céréaliers (blé dur, blé tendre, orge et maïs) ont enregistré une hausse au cours du mois de juin 2021 par rapport aux mois précédents.

1 COMMENTAIRE

  1. J’ai pas fait le calcul pour tous mais juste pour la daurade, 900 tonnes de daurades à 8.9 MD donc le kg à moins de 10 DT ! Moins cher que sur le marché local.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,446SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles