AccueilLa UNEDésormais dans un cul-de-sac financier, le gouvernement veut un emprunt national!

Désormais dans un cul-de-sac financier, le gouvernement veut un emprunt national!

Il aura beau faire le tour de la terre, d’Est au Qatar en Ouest aux USA, en passant par le Centre en France, le ministre des Finances du gouvernement Mechichi n’arrive toujours pas à mobiliser les ressources pour colmater les brèches de la loi de finances 2021. En dernier ressort, le ministre de l’Economie, des finances et du développement, vient de décider demander crédit, directement, à la population tunisienne.

- Publicité-

« Les besoins du budget de l’Etat en crédits pour l’exercice 2021 sont estimés à presque 18,6 Milliards DT, répartis entre une dette locale autour de 5,6 Milliards DT et une dette extérieure de 13 Milliards DT [Ndlr : Le ministre n’a manifestement pas encore fait la mise à jour des ressources et des dépenses après la baisse des recettes budgétaires et les augmentations signées par son patron], et ont été caractérisées par la poursuite des pressions financières dues au Covid-19 et son impact sur la croissance [Ndlr : Aucune info non plus sur la mise à jour de sa prévision de croissance 2021]et les équilibres généraux et les besoins du Trésor en liquidités. Il est donc attendu de couvrir les besoins du budget via le recours à la dette locale, notamment par le lancement d’un emprunt obligataire national », disait Ali Kooli dans une note présentée en Conseil des ministres, pour expliquer sa requête d’un emprunt national dont il n’a pas précisé le montant.

–        Ali Kooli voudrait mettre la main dans la poche de la population

L’actuel gouvernement de Tunisie a déjà emprunté à deux reprises chez les banques locales, tant en dinars qu’en devises. Il semble pourtant croire que si l’Etat est en faillite, ou presque, le citoyen tunisien ne l’a jamais été. Un sentiment qu’on pourrait facilement partager, à la simple vue d’une consommation incessante, malgré une inflation galopante.

Kooli l’a ainsi proposé au dernier Conseil des ministres qui a accepté l’émission d’un emprunt obligataire national, pour mobiliser un montant pas encore précisé. Rappelons qu’il avait indiqué  dans sa note explicative que les besoins en dette locale sont de 5,6 Milliards DT. En Tunisie, on estime aussi à 4 milliards DT le montant de liquidités restées en dehors des circuits officiels .Serait-ce le montant que le ministre espère récolter ?

Selon certaines sources généralement très bien informées, le ministère des Finances ne compterait cependant pas sur plus de 700 à 800 MDT à récolter de cet emprunt national. Serait-ce suffisant au gouvernement, qui préparerait par ailleurs la loi de finances complémentaire  avant la période des congés d’été, pour passer un été serein ?

Force est aussi de constater que le gouvernement Mechichi est désormais dans un cul-de-sac financier. Ses ressources propres diminuent. Ses dépenses augmentent. Le FMI ne donnerait rien avant au moins septembre prochain. Le reste des bailleurs de fonds demandent les mêmes réformes que le FMI. Société tunisienne et UGTT ont développé une résilience accrue à toutes ces réformes, les refusent, et menacent de soulèvement populaire. Désormais «وقفت الزنقة للهارب» et l’emprunt devient l’ultime solution avant le Shutdown !

Plus d’un chef de gouvernement avait crié « Debout pour la Tunisie ». Plus d’un député, ceux d’Ennahdha en particulier, avaient juré être prêts à vendre leurs habits pour la Tunisie. D’autres encore, comme ceux du syndicat UGTT et ceux de la Gauche, avaient refusé le recours au FMI et à la dette extérieure, et demandé un partage équitable des charges de l’entreprise Tunisie. Qui de tous ceux-là sera le 1er à investir dans cet emprunt national ?

–        Un emprunt national à quelles conditions ?

Dans la note du ministre Kooli à son patron et ses pairs, il est précisé que l’emprunt sera ouvert aux personnes, physiques et morales. La catégorie A de cet emprunt sera consacrée aux personnes physiques. Pour le Tunisien lambda donc, le coupon sera de 10 DT, avec une maturité de 5 ans, dont 3 années de grâce. Le remboursement se ferait en deux parties de deux années chacune. La 1ère, après 4 ans de la date de clôture définitive de l’emprunt. Le taux d’intérêt sera de 8,70 % [Ndlr : Le TMM est actuellement à 6,31 %. Celui du mois de mai 2021, est à 6,25 %], et le bénéfice sera reversé annuellement à l’échéance.

Il y aura aussi une catégorie B, avec un coupon de 100 DT, remboursable d’une seule traite après 5 ans, mais avec un taux d’intérêt de 8,80 %. Pour la catégorie D, le coupon sera de 1000 DT, une maturation de 7 années dont 5 de grâce. Le principal sera remboursable en deux tranches annuelles, dont la 1ère est à échoir après 6 ans de la date de clôture définitive de l’emprunt, et un taux d’intérêt de 8,90 %.

L’emprunt sera aussi ouvert aux TRE, à travers leurs comptes en devises convertibles en Tunisie, ou à travers un transfert d’argent. Et pour ceux qui auraient un problème de conscience avec la notion de l’intérêt, il sera possible de participer tout en précisant sur leurs coupons qu’ils ne recevraient pas de bénéfice.

1 COMMENTAIRE

  1. le nouveau emprunt national décidé par le gouvernement tombe mal les citoyens sont appauvris par une situation économique et financière très difficile et une inflation galopante la classe moyenne est devenue populaire et la classe populaire est devenue une classe pauvre avec la hausse des prix subventionnés et non subventionnés et le renchérissement des produits importés et locaux ce gouvernement est autiste après avoir distribué de l’argent qu’il n’a pas à ses hauts cadres et ses employés et l’embauche dans la fonction publique et les sociétés publiques et devant le refus des bailleurs des fonds d’accorder des crédits sans réformes il ne lui reste que taper sur les citoyens pour financer son budget en cours et de compter que sur les dons et la charité internationale pour vacciner traiter son peuple de la pandémie du 21 siècle mais le problème quand on sait très bien qu’ une charité bien ordonnée commence par soit même le président américain a annoncé 500 millions de doses de vaccin du covid pour les pays pauvres dont la Tunisie !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,434SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles