AccueilLa UNEInondations : 140 MDT seront débloqués pour la protection des villes...

Inondations : 140 MDT seront débloqués pour la protection des villes en 2020

Les fortes pluies restent l’ennemie numéro un de la Tunisie, en cette ouverture de la période automnale. Tous les bassins versants de l’agglomération sont soumis à des risques d’inondation, dus à différents facteurs : réseaux d’assainissement insuffisants ou absents, présence d’obstacles aux écoulements, zones basses en aval, développement incontrôlé de l’urbanisation entraînant un accroissement des débits de ruissellement…

- Publicité-

Une inondation comme celle de 2003 est estimée de fréquence centennale. La crue a par endroit dépassé un mètre, envahissant au total 4 500 hectares de zone urbaine !

Si beaucoup de voix s’élèvent à chaque fois pour dénoncer une infrastructure désuète d’évacuation de l’eau, ou que d’autres s’interrogent sur l’état des barrages, la question de l’urbanisation est quant à elle peu évoquée. Pourtant, l’évolution des villes et l’extension des habitations ont augmenté le ruissellement et la vitesse d’écoulement des eaux de pluie, et diminué la perméabilité des sols, censés absorber une partie des précipitations. Des ingénieurs et urbanistes tentent de tirer la sonnette d’alarme…

Inondations : 140 MDT pour la protection des villes en 2020

Le ministre de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire a annoncé des dispositions en vue de la saison automnale en entreprenant notamment des travaux de maintenance visant à limiter l’accumulation des eaux.

 Ledit département a affirmé avoir mené des travaux de maintenance et de nettoyage des canaux pour permettre l’écoulement des eaux et de consacrer un budget de 22 millions de dinars destiné au programme de protection contre les inondations dont 19 millions alloués à la réhabilitation du réseau routier. Il s’agit aussi de collaborer avec les municipalités et le ministère de l’Agriculture, également concernés ainsi que les autorités régionales pour parer à toute éventualité.

Le ministre de l’Equipement a également annoncé que l’Etat allait réserver, dans la loi de finances 2020, un budget à hauteur de 140 millions de DT, pour les programmes de protection des villes des inondations. Ces projets concerneront les villes de Nabeul, Metlaoui, Redeyef, Ksar Gafsa, ainsi que la région de Médenine. Ils seront financés par un un prêt consenti par la partie saoudienne.

On rappelle que l’an dernier, les fortes pluies enregistrées à la rentrée ont causé des inondations, au Cap bon notamment, mais aussi à Tunis et dans d’autres régions du pays. Le gouvernorat de Nabeul, particulièrement touché, a compté 6 victimes parmi les citoyens.

A vrai dire, les pluies très importantes ne sont pas un fait exceptionnel en Tunisie, chaque année, dans quelques régions du pays, des orages d’une violence particulière peuvent déverser des trombes d’eau en un laps de temps très court.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,450SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles