Kenya : une agence de contrôle de la qualité des produits agricoles

Kenya : une agence de contrôle de la qualité des produits agricoles

par -

Au Kenya, l’exécutif compte installer une agence de contrôle de la qualité des produits agricoles, en raison de la recrudescence de la contamination alimentaire dans le pays, indique Ecofin.

Contrairement au Service d’inspection phytosanitaire (KEPHIS) et au Bureau des normes (KEBS), plus portés vers les marchandises importées et exportées, le nouveau centre devrait s’accentuer sur les denrées produites localement et circulant sur le marché intérieur.

Devant résulter d’une collaboration entre les ministères de l’Agriculture et de la Santé, l’agence surveillera, en particulier, les limites maximales résiduelles (LMR) en produits chimiques des biens commercialisés.

« Par le passé, l’accent a été beaucoup mis sur les exportations mais pas sur le marché intérieur. Les consommateurs sur le marché local demandent de plus en plus des produits de qualité et des denrées saines », indique Hamadi Boga, Secrétaire principal au département d’Etat du développement des cultures.

Pour rappel, l’un des problèmes majeurs rencontrés par le Kenya est la contamination des céréales et de l’arachide par l’aflatoxine. La toxine touche, selon les autorités, environ 25 % des produits agricoles du pays.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire