AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLa récolte céréalière s’annonce bonne, assure le ministère de l’Agriculture

La récolte céréalière s’annonce bonne, assure le ministère de l’Agriculture

La récolte céréalière de la saison 2021/2022 s’annonce « bonne », particulièrement dans les gouvernorats du Nord à l’exception de Zaghouan qui a été affecté par une certaine sécheresse, a indiqué, mardi, à Tunis, la directrice des grandes cultures à la direction de la production agricole, relevant du ministère de l’Agriculture, Rabiaa Ben Salah.

S’exprimant lors d’une séance de travail consacrée aux préparatifs de la saison céréalière organisée au siège de l’UTAP, elle a fait savoir que cette saison sera « plutôt bonne », malgré la baisse des superficies emblavées en céréales par rapport à la saison écoulée, signalant une amélioration de la rentabilité agricole. Selon elle, la répartition des pluies notamment dans les régions du Nord a été bénéfique pour les cultures céréalières.

Et d’ajouter que près de 320 mille quintaux de semences de « très bonne qualité » et de différents types ont été fournis cette année aux agriculteurs, ce qui représente, a-t-elle dit, un chiffre record. Elle a, par ailleurs, mis l’accent sur la nécessité de mobiliser tous les efforts afin de prévenir et de lutter contre les pertes post-récolte au niveau des différentes chaînes de collecte afin de faire face aux perturbations de l’approvisionnement en céréales suite à la guerre en Ukraine.

« Sur 10 millions de quintaux de céréales, un million de quintaux  sont perdus en Tunisie, soit entre 6 et 10 pour cent de pertes post-récolte, ce qui est énorme », a-t-elle rappelé, faisant observer que le ministère de l’Agriculture a déjà entamé un programme spécifique pour lutter contre ces pertes.

De son côté, Mohamed Rejaibia, membre du bureau exécutif de l’UTAP chargé des grandes cultures a estimé que la récolte céréalière de 2022 enregistrera une hausse de 30% par rapport à la saison écoulée. Il s’est dit, néanmoins, préoccupé par la vague d’incendies qui se sont déclarés récemment dans certaines régions de la République et pourront affecter la récolte céréalière, exhortant  le ministère de l’Equipement à accélérer le programme relatif au nettoyage des bords de route et des circuits agricoles afin de prévenir les incendies. Il a, également, mis l’accent sur l’impératif de trouver une solution aux décharges anarchiques qui sont à l’origine des incendies.

Le directeur des études et de gestion de crises à l’office national de protection civile, Adel Slimani a indiqué qu’un programme spécifique de protection des cultures céréalières contre les incendies a été lancé par les ministères de l’Agriculture et de l’Intérieur.

Dans le cadre de ce programme, a-t-il dit, il a été décidé de créer des centres de protection civile  à proximité des exploitations agricoles et de renforcer les patrouilles sécuritaires. La récolte céréalière a atteint 16,4 millions de quintaux durant la saison écoulée, selon le ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche. En Tunisie, les besoins nationaux en céréales varient entre 28 et 30 millions de quintaux par an, selon les données du ministère.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,007SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -