AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLa situation sanitaire demeure grave avec la crainte d'une éventuelle quatrième vague

La situation sanitaire demeure grave avec la crainte d’une éventuelle quatrième vague

Le ministre de la Santé, Fawzi Mehdi a déclaré, jeudi, que la situation sanitaire liée au coronavirus en Tunisie demeure grave avec la crainte d’une éventuelle quatrième vague.

Dans son intervention lors d’une séance plénière à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) consacrée à un dialogue avec des membres du gouvernement, Mehdi a fait savoir que le taux de positivité des tests de dépistage de la maladie reste élevé, atteignant 34% dans les hôpitaux publics et une moyenne générale de 20%.

Il a expliqué que le bilan des décès dus au Coronavirus a franchi hier le seuil des 12 mille morts, mettant en garde contre le non respect des gestes barrières qui a pour conséquence la propagation du virus et l’aggravation de la situation sanitaire.

Le ministre a souligné que la guerre contre la pandémie se poursuit et que la situation est toujours grave, notamment avec l’augmentation du nombre de morts au cours de la première quinzaine de mai qui a enregistré plus d’un millier de victimes, dépassant le bilan enregistré en février et mars derniers.

Après avoir souligné que les hôpitaux publics restent sous pression, le ministre a salué les équipes médicales et tous les travailleurs du secteur de la santé les qualifiant de « vaillants soldats de l’armée blanche » qui continuent de mener leur combat sans relache contre la pandémie.

- Publicité-

1 COMMENTAIRE

  1. la situation sanitaire est très grave la quatrième vague est à notre porte avec les frontières grandes ouvertes pendant la saison estivale on aura peut être les 350000contaminés et les 14000 décès mais le ministre ne détaille pas les mesures à prendre pour éviter une catastrophe annoncée juste de taper sur le comportement des citoyens non respectueux des mesures sanitaires ou est sa promesse de vacciner complètement 3 millions de citoyens fin janvier alors que au 18 mai seulement 195507 vaccinés double doses 1,67 % l’essentiel les doses en grande quantité avec une logistique conséquente des centres de vaccination dans chaque délégation et le concours des médecins de ville qui connaissent leurs clients et peuvent les convaincre de se faire vacciner 450000 doses en stock alors que plus d’un million inscrits attendent leurs convocations pour se faire vacciner ce n’est une course contre la montre ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,006SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -