AccueilLa UNELa Tunisie, 2ème pays d'Afrique du Nord en vitesse de haut débit

La Tunisie, 2ème pays d’Afrique du Nord en vitesse de haut débit

Un rapport de Speedtest Intelligence of Ookla révèle que tous les pays d’Afrique du Nord y compris la Libye ont amélioré leur vitesse de haut débit mobile et fixe du  2ème trimestre 2020 au 1er trimestre 2021, malgré les énormes revers de l’économie mondiale causés par la pandémie de COVID-19.

- Publicité-

Ookla qui  se décrit comme le leader mondial des renseignements sur les réseaux mobiles et à large bande, des applications de test et de la technologie, a livré un rapport où est passé en revue l’état des performances de l’internet dans les pays d’Afrique du Nord, à savoir la Tunisie, l’Algérie, l’Égypte, la Libye et le Maroc, durant la période sus-indiquée. Il examine également quels fournisseurs de haut débit mobile et fixe dans ces pays avaient les meilleures vitesses, la cohérence et la disponibilité 4G au cours du T1 2021. La première conclusion qui en ressort est que le Maroc a les vitesses de téléchargement mobile les plus rapides en Afrique du Nord, l’Égypte est la plus rapide pour le haut débit fixe.

L’analyse basée sur les données de Speedtest Intelligence montre que les vitesses d’Internet ont varié considérablement à travers l’Afrique du Nord durant le  premier trimestre de l’année  en cours,  chaque pays, à l’exception de l’Égypte, ayant connu des vitesses médianes de téléchargement mobile plus rapides que les vitesses de haut débit fixe. Les vitesses d’Internet au cours de l’année dernière ont augmenté pour le haut débit mobile et fixe dans tous les pays d’Afrique du Nord.

L’Afrique du Nord n’est pas isolée dans cette amélioration : plus tôt cette année, Ookla s’est associé à la Banque mondiale pour analyser les performances de l’internet dans 18 pays africains pendant la pandémie de COVID-19. Cette étude a montré que, dans l’ensemble, les vitesses d’Internet ont ralenti pendant les blocages.

Le Maroc avait la vitesse médiane de téléchargement mobile la plus rapide (25,53 Mbps). La Tunisie était deuxième (21,28 Mbps), l’Égypte troisième (14,95 Mbps), la Libye quatrième (11,65 Mbps) et l’Algérie cinquième (9,76 Mbps).

La Tunisie à la traîne pour le fixe

Le rapport indique que de nombreux Nord-Africains sont devenus des utilisateurs de l’internet mobile d’abord, car les performances et la couverture 3G et 4G continuent de s’améliorer. Entre le deuxième trimestre 2020 et le premier trimestre 2021, tous les pays d’Afrique du Nord (à l’exception de l’Égypte) ont connu une forte augmentation des vitesses médianes de téléchargement mobile, la Libye affichant la plus forte augmentation en pourcentage (67,4 %), suivie de l’Algérie (65,1 %), du Maroc (10,7 %), de la Tunisie (10,0 %) et de l’Égypte (0,1 %).

Si l’Égypte est à la traîne en matière de vitesse de l’internet mobile, elle excelle en matière de vitesse du haut débit fixe. Au cours du premier trimestre 2021, l’Égypte avait la vitesse de téléchargement médiane la plus rapide sur le haut débit fixe en Afrique du Nord, à 26,58 Mbps (4,82 Mbps en amont). Le Maroc était deuxième pour le téléchargement (10,01 Mbps), la Libye troisième (8,71 Mbps), la Tunisie quatrième (6,95 Mbps) et l’Algérie cinquième (4,09 Mbps).

Chaque pays d’Afrique du Nord, à l’exception de la Tunisie, a vu ses vitesses médianes de haut débit fixe s’améliorer de plus de 25 % entre le T2 2020 et le T1 2021, l’Algérie ayant plus que doublé sa vitesse médiane de téléchargement de haut débit fixe à 105,5 %. L’Égypte s’est classée deuxième avec 94,6 %, la Libye troisième (59,8 %), le Maroc quatrième (28,5 %) et la Tunisie cinquième (12,3 %).

Tous les pays nord-africains, hormis  la Tunisie, ont vu leurs  vitesses médianes de haut débit fixe s’améliorer de plus de 25 % entre le 2ème trimestre 2020 et le 1er trimestre 2021, l’Algérie ayant plus que doublé sa vitesse médiane de téléchargement de haut débit fixe à 105,5 %. L’Égypte s’est classée deuxième avec 94,6 %, la Libye troisième (59,8 %), le Maroc quatrième (28,5 %) et la Tunisie cinquième (12,3 %).

Variation des performances par fournisseur

Le rapport indique que les opérateurs mobiles d’Afrique du Nord ont affiché des performances très variables dans la région. L’opérateur marocain Maroc Telecom a enregistré les vitesses médianes de téléchargement et d’envoi les plus rapides en Afrique du Nord au cours du premier trimestre 2021, soit 40,32 Mbps et 12,60 Mbps, respectivement. WE Internet d’Égypte avait la vitesse de téléchargement médiane la plus rapide sur le haut débit fixe à 30,60 Mbps, tandis que LTC de Libye avait la vitesse de téléchargement médiane la plus rapide à 7,46 Mbps.

Le Maroc a connu la meilleure disponibilité de la 4G en Afrique du Nord au cours du premier trimestre 2021, ses trois principaux fournisseurs étant en tête de la région, à savoir : inwi (78,6%), Maroc Telecom (78,0%) et Orange (77,4%). En dehors du Maroc, c’est Ooredoo, en Tunisie, qui a enregistré la deuxième meilleure disponibilité de la 4G, avec 76,9 %.

La régularité de la téléphonie mobile a varié considérablement en Afrique du Nord au cours du premier trimestre 2021, Maroc Telecom affichant la meilleure régularité avec 89,1 %. L’opérateur tunisien Tunisie Telecom a enregistré la deuxième meilleure régularité avec 86,7 %.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,437SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles