AccueilLa UNELa Tunisie à 70% autosuffisante en production pharmaceutique d’ici 2020

La Tunisie à 70% autosuffisante en production pharmaceutique d’ici 2020

Un forum sur  « l’industrie pharmaceutique tunisienne, pilier de la santé »a été inauguré ce mardi 27 août 2019, dont les travaux s’étaleront sur deux jours. Il s’agit pour de nombreux  intervenants de l’industrie pharmaceutique tunisienne de débattre des problématiques qui entravent le secteur et de proposer des pistes pour le développer.
La ministre de Santé par intérim Sonia Ben Cheikh a confié à Africanmanager que la Tunisie compte actuellement 47 unités de production de médicaments qui ont permis de réaliser  55% d’autosuffisance et 70% d’ici 2020.
Elle a ajouté qu’une commission a été formée par son département afin de suivre les « Autorisations de mise sur le marché » (AMM) des produits pharmaceutiques, tout en confirmant que le délai d’octroi de l’AMM ne dépassera pas un an grâce à l’informatisation de la gouvernance pharmaceutique, qui facilite considérablement la relation entre l’administration, les laboratoires et les industriels du secteur.
« La liste des médicaments qui attendent l’AMM est passée de 200 produits à 65 produits », a-t-elle indiqué.
Sonia Ben Cheikh a déclaré qu’environ 12% de la production tunisenne est exportée vers l’Afrique et l’Europe, un chiffre qui ira  au delà des 20% en 2020 dans la foulée des  nouvelles réformes concernant l’nvestissment et l’exportation.
La ministre a annoncé qu’une commission nationale de tarification a été formée conjointement entre le département de la Santé et celui du Commerce, ayant vocation à actualiser et fixer les prix des médicaments.
« Le ministère n’a enregistré aucune augmentation des prix de médicaments, la crise des traitements des maladies cancérigènes est une crise mondiale et ne concerne pas uniquement la Tunisie. »,  a affirmé  Sonia Ben Cheikh concernant la pénurie de certains types de médicaments et l’augmentation  des prix .
Kamel Idir, ancien PDG de la pharmacie centrale, président actuel du comité scientifique du Forum et expert auprès de l’OMS, pour sa part,  a déclaré à Africanmanager que les indices montrent que l’industrie pharmaceutique est en train de se développer en Tunisie.
Il a rappelé que les sociétés tunisiennes ont,  depuis leur création, veillé à fournir des médicaments avec des prix abordables aux Tunisiens.
Concernant les médicaments génériques, il a indiqué que la Tunisie produit des génériques de bonne qualité et contrôlés par les organismes internationaux, ce qui explique l’étendue de l’exportation des génériques tunisiens vers l’Europe.
Kamel Idir a souligné que les médicaments génériques tunisiens sont à hauteur de 30% à 50% moins chers que les originaux, tout en estimant que ces produits permettent de soulager le pouvoir d’achat des Tunisiens,  de créer des emplois et de réduire les dépenses nationales en devises.
- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,453SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles