8 C
Tunisie
jeudi 25 février 2021
Accueil Actualités L'ambassade de France en Tunisie fait don d'aides médicales

L’ambassade de France en Tunisie fait don d’aides médicales

Le ministère de la Santé a reçu, mardi, des aides médicales, sous forme d’un don offert par l’ambassade de France en Tunisie.
Il s’agit d’équipements de protection médicale au profit du staff médical et paramédical, et du matériel de dépistage du Coronavirus, dans le cadre de la lutte contre la pandémie.

- Publicité-

La remise de cette aide a été effectuée, mardi, au siège du ministère de la Santé, en présence du ministre de la Santé, Faouzi Mahdi, de l’ambassadeur de France en Tunisie, André Parant, et de nombre cadres du département de la Santé.
Dans une déclaration aux médias, l’ambassadeur de France en Tunisie, André parant, a indiqué que « cette aide médicale est destinée au personnel médical tunisien, civil et militaire, dans les hôpitaux, les Samu, les Smur, et à la direction de la santé militaire, « qui sont en première ligne de lutte contre le coronavirus » a-t-il dit, saluant à ce propos les efforts déployés le personnel médical.

Ces aides consistent, a ajouté Parant, en des respirateurs artificiels, des oxymètres de pouls, des masques, des gants et des lunettes de protection, et autres matériels, « destinés à renforcer les capacités des équipes médicales, « qui offrent un travail remarquable auquel je tiens à rendre hommage », a-t-il souligné. Pour sa part, le ministre de la Santé, Faouzi Mahdi, a indiqué à cette occasion que c’est la troisième aide médicale que reçoit la Tunisie au cours de cette semaine, après les deux aides provenant des Emirats arabes unis, dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.
« Nous continuerons à explorer toutes les opportunités de partenariat dans le but de lutter contre la pandémie, dont la flambée fait de plus en plus de cas de contamination et de décès », a-t-il fait remarquer.

Il a ajouté que ces aides sont venues pourvoir le stock du ministère de la Santé en matière de matériel de protection individuelle, et qui sera distribué au profit des institutions hospitalières selon des critères bien définis.

Evoquant la capacité d’accueil des hôpitaux dans la période à venir, Mahdi a affirmé que le département de la Santé a adopté des mesures de préventions strictes, dont le confinement sanitaire au niveau des régions, et ce dans le but de rompre le cercle des contaminations, de baisser le nombre des contaminés et par conséquent, de réduire la pression sur les hôpitaux. « Cela ne nous a pas empêché de hisser notre capacité d’accueil dans les hôpitaux en dépassant le chiffre de 220 lits de réanimation annoncé auparavant par le chef du gouvernement, en atteignant 260 lits de réanimation dans les hôpitaux publics », a-t-il souligné.

La première série des mesures de prévention, « n’avaient pas apporté les résultats escomptés », a estimé Mahdi, précisant que « les retombées des dernières mesures approuvées récemment, restent à évaluer dans une semaine ou deux. La situation épidémiologique diffère cependant d’une région à une autre », selon Mahdi.
A noter que ministère de la santé a annoncé mardi dans son bulletin actualisé que 3508 tests réalisés le 02 novembre 2020, ont révélé la contamination de 1220 personnes. Le bilan grimpe ainsi à 63126 cas confirmés depuis le mois de février dernier sur un total de 360234. Selon la même source, avec 25 morts supplémentaires, le bilan des décès est passé à 1483 morts suite à une infection par le coronavirus. Par ailleurs, en date du 02 novembre, 1386 malades atteints de Covid-19 sont hospitalisés, dont 241 sont admis en soins intensifs.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,421FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,392SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles