AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelLe Conseil des ministres examine plusieurs projets de décrets-lois à caractère économique...

Le Conseil des ministres examine plusieurs projets de décrets-lois à caractère économique et financier

«L’indépendance d’un peuple n’est totale et effective que lorsqu’il parvienne à exercer sa pleine et entière souveraineté sur son territoire indépendant. », a lancé le président de la République, Kais Saïed, dimanche, lors d’une allocution prononcée, à l’occasion de la célébration du 66e anniversaire de l’Indépendance et à l’ouverture d’une réunion du Conseil des ministres tenue, à cette occasion, au Palais de Carthage.

Le chef de l’Etat a affirmé que la célébration du 66e l’anniversaire de l’indépendance est une occasion précieuse pour « mettre en avant les étapes et les dates-phare de l’histoire du pays », soulignant que « les revendications et les aspirations du peuple tunisien à la liberté, au travail et à dignité seront bel et bien concrétisées. »
Dans le même contexte, le président Saïd a réaffirmé son engagement à « bâtir une nouvelle République fondée sur la liberté et le travail »
Pour ce faire, a-t-il dit, « il importe de baliser la voie aux générations futures afin qu’elles puissent hisser haut le drapeau de la Tunisie ».

Revenant sur la teneur de la réunion du conseil des ministres, le président de la République a indiqué qu’elle se penchera sur l’examen d’une série de décrets-lois, dont notamment, le projet de décret-loi sur la réconciliation pénale.
Ce projet de décret-loi, a-t-il soutenu, « s’inscrit dans le droit-fil des efforts visant à récupérer les fonds spoliés du peuple au lieu de se contenter des affaires judiciaires en instance devant les tribunaux. ».

Le conseil des ministres a examiné également un projet de décret-loi portant création d’une nouvelle catégorie d’entreprises, celle des entreprises citoyennes.
L’objectif étant de «permettre aux jeunes de lancer leurs propres projets. » S’agissant du troisième projet de décret-loi présidentiel, il porte sur la lutte contre la spéculation illégale. Ces décrets-lois sont des « textes historiques par excellence », a martelé le chef de l’Etat.
Ils « ont été élaborés dans l’esprit de la justice, du respect de la loi et en concrétisation des slogans tant scandés par les Tunisiens », a-t-il renchéri, assurant qu’ils ne resteront plus jamais dans les tiroirs, dès lors qu’ils viennent exprimer la volonté du peuple.»..

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,004SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -