AccueilActualitésLe remboursement de la garantie américaine siphonne 9 jours d'importation !

Le remboursement de la garantie américaine siphonne 9 jours d’importation !

C’était dans l’air. C’est désormais chose faite. L’inéluctable échéance de remboursement de la dette extérieure de la Tunisie est tombée. Et son impact sur les réserves en devises ne s’est pas fait attendre. Cette fois-ci, il s’agit de la garantie américaine contractée en 2014 pour un montant de 500 millions de dollars américains. Elle est d’une maturité de 7 ans et d’un taux d’intérêt de 2.452% relève le ministère de l’Economie, des Finances et de l’Appui à l’investissement qui a relayé l’information dans un communiqué publié aujourd’hui, 23 juillet 2021. Ainsi, la Tunisie a honorée 500 M de dollars en principal et 6 millions au titre d’intérêts.

- Publicité-

Ce remboursement a immédiatement impacté les réserves en devises et donc le nombre de jours d’importation. Respectivement, ils sont passées, à 20378,1 MD contre 21876,8 MD la veille et de 138 à 129 jours d’importation. La fonte des réserves ne devrait pas s’arrêter à ce niveau, puisqu’une nouvelle échéance de garantie américaine , celle-ci contractée en 2016, tombera au cours du mois d’août 2021. Ce n’est pas grave en soi, tant la Banque centrale de Tunisie (BCT) a su redresser la barre et juguler la paire dinar-euro et ce, outre la manne Covid qui a garni les réserves en devises.

Mais le plus dur reste à faire ! Car le sujet du remboursement des dettes a soulevé en début de cette semaine certaines interrogations. Légitimes d’ailleurs ! Cependant, Marouane El Abassi, Gouverneur de la BCT (BCT) a affirmé devant une Commission parlementaire à l’ARP que la Tunisie, via sa Banque centrale, honorera ces deux importantes échéances. Jusqu’à quand ? L’interrogation s’impose tant le pays s’enlise dans une multitude de crises, notamment politiques, qui  ternissent  son image à l’international et par ricochet accablent ses finances et chargent le spread de crédit de la Tunisie (la valeur du risque de la Tunisie sur le marché international).

Et l’on n’est pas encore sorti de l’auberge tant la notation pays de la Tunisie s’érode et que le Plan des réformes à convenir avec le FMI tarde à voir le jour, notamment pour des causes tuniso-tunisiennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,566SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles